Politique

Fermeture de toutes les usines d'eau minérale ne respectant pas les règlements en vigueur

Nouakchott,  06/07/2010
Des commissions mixtes se sont rendues sur place lundi soir pour faire appliquer la fermeture de toutes les usines d'eau minérale ne respectant pas les règlements en vigueur dont en premier lieu l'installation de l'usine dans le même endroit où se trouve la source d'eau minérale.
Le ministère de l'industrie et des mines avait annoncé, avant la fin de l'année dernière, un délai de rigueur qui prend fin le 30 juin 2010 pour installer l'usine sur le lieu de la source sous peine de sa fermeture.
Juste après l'expiration de ce délai, le ministère a remis, par le biais d'un huissier, des lettres à toutes les sociétés qui ne respectent pas ce critère.
Lesdites sociétés ont renvoyé au ministère de l'industrie et des mines des lettres dans lesquelles elles s'engagent à appliquer cette mesure et à respecter tous les règlements et lois en vigueur dans le domaine des eaux minérales.
Selon les sources du ministère, les usines fermées ont commencé à appliquer la nouvelle mesure.
Une commission mixte des départements de l'intérieur et de la décentralisation, de la justice, du commerce, de l'artisanat et du tourisme, de la santé et de l'industrie et des mines s'était réunie jeudi dernier où elle a désigné une sous-commission mixte chargée de suivre ce sujet.


Dernière modification : 06/07/2010 16:18:28