Politique

L'Assemblée nationale approuve un nouveau projet de loi

Nouakchott,  30/06/2010
L'Assemblée nationale, réunie en plénière mercredi à Nouakchott sous la présidence du député El Arbi Ould Sidi Ali, premier adjoint de la chambre basse du Parlement, a approuvé à l'unanimité un projet de loi présenté par le gouvernement pour l'adoption d'une convention de crédit signée le 10 mai 2010 à Nouakchott entre notre pays et la Banque islamique de développement (BID) et relative au financement complémentaire du projet de construction de la Faculté des sciences et techniques à Nouakchott.
Ce crédit se monte à 6 millions de dinars islamiques, soit 2.430.000.000 ouguiyas, remboursable sur 18 ans, avec une période de grâce de 7 ans et un service de la dette de 2,5% par an.
Dans son exposé, le ministre de l'enseignement secondaire et supérieur, M. Ahmed Ould Bahiye, a rappelé que la BID avait donné son accord pour contribuer au financement du projet de construction de la Faculté des sciences et techniques à Nouakchott suivant les normes internationales des établissements universitaires, précisant que les travaux sont en cours dans ce projet depuis plusieurs mois.
Le ministre a ajouté qu'un certain nombre de partenaires au développement de la Mauritanie ont donné leur accord pour le financement de la construction du complexe universitaire. Il a cité la République populaire de Chine qui s'est engagée à construire et à équiper la Faculté de médecine et la Banque mondiale qui financera la construction et l'équipement d'une bibliothèque universitaire.
Les députés qui ont intervenu dans la séance ont souligné l'importance de ce crédit et appelé à l'accélération de la réalisation du complexe universitaire et à l'amélioration des conditions des professeurs et étudiants de l'université.
Dernière modification : 30/06/2010 19:00:00