Politique

L'Alliance arabe pour la démocratie et le développement se réunit à Nouakchott

Nouakchott,  24/06/2010
La capitale a abrité ce jeudi les travaux de la rencontre organisée en collaboration avec le Forum Ibn Khaldoun pour la culture, le dialogue, l'information et le développement sur la recherche de mécanismes réels pour promouvoir le concept des droits de l'homme dans le monde arabe.
M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi, président du forum Ibn Khaldoun, membre de l'alliance a, dans un mot pour la circonstance, indiqué que l'alliance a franchi des pas importants sur la voie de la réalisation de ses objectifs, ayant pour effet de renforcer et de promouvoir les droits de l'homme en réponse aux principes et vision élaborés par les membres à Tripoli pour constituer le noyau de l'alliance sous le patronage du frère Seif Al Islam Al Khaddafi."
Pour sa part, M. Hamoud Ould Nebagha vice président de la commission nationale des droits de l'homme, président de l'association mauritanienne de défense des prisonniers de Guantanamo a indiqué que la tenue de cette rencontre en Mauritanie est un honneur qui souligne le rôle que notre pays joue dans ce domaine. Il a relevé l'importance de l'action entreprise par les organisations de la société civile à cet égard.
Quant au Dr. Ali Said Al Baghouthi directeur exécutif de l'alliance arabe pour la démocratie, le développement et les droits de l'homme, il a relevé que la tenue de la rencontre en Mauritanie tient de l'existence du climat démocratique, de la pratique démocratique et de l'organisation de la société civile passant en revue les principales étapes franchies par le pays en matière de droits de l'homme.
Il a souligné que la réunion de Nouakchott sera consacrée à l'examen d'un certain nombre de questions en rapport avec les droits de l'homme dans le monde arabe et l'interaction avec les différents acteurs pour faire face aux défis dans ce domaine.
La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence de M. Farah Mohamed Souaiti, secrétaire du bureau arabe libyen de fraternité et de plusieurs responsables de partis politiques et d'ONG de la société civile en Mauritanie.


Dernière modification : 24/06/2010 15:30:00