Politique

La COD : " Nous sommes disposés au dialogue si la volonté de dialogue est déclarée officiellement "

Nouakchott,,  16/06/2010
La Coordination de l'opposition démocratique (COD) a indiqué qu'elle sera " disposée à revenir à sa position appelant au dialogue " dès que la " volonté de dialogue sera déclarée officiellement ".
" Les parties doivent convenir des dispositions et des mécanismes de tout dialogue sérieux ", a ajouté la COD dans un communiqué distribué pendant son meeting mercredi soir à Nouakchott.
Elle a précisé que " jusqu'à présent, aucun dialogue, de quelque type que ce soit, n'a été amorcé entre le pouvoir d'une part et la Coordination de l'opposition démocratique d'autre part ".
Prenant la parole au cours du meeting, M. Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et président en exercice de la COD, a exprimé la " disponibilité " de celle-ci à " accepter tout ce qui est de nature à servir la Mauritanie " et son rejet du contraire. Il a ajouté que le peuple mauritanien passe actuellement par des conditions " difficiles " et que les " partisans de l'opposition souffrent de la marginalisation et des règlements de comptes ".
Le chef du RFD a mis en doute " l'intention de libéraliser l'espace audiovisuel ", considérant que " les marchés publics sont conclus en dehors du cadre juridique et ne bénéficient qu'à un petit nombre d'hommes d'affaires et de personnalités proches ". Il a ajouté que la COD avait déjà mis en garde contre les effets de certains produits utilisés dans l'extraction de l'or et qui seraient à l'origine récemment d'intoxications écologiques et de mort d'animaux dans la wilaya de l'Inchiri ". Il a appelé à " tirer profit des expériences des pays producteurs de l'or pour davantage de précautions et afin d'éviter des risques à l'avenir ".
Le président en exercice de la COD a évoqué " le monopole du secteur des transports ", précisant que cela contribuera à la hausse des prix et à la médiocrité des prestations des sous-secteurs liés directement à la vie quotidienne des citoyens ".

Dernière modification : 16/06/2010 16:24:00