Politique

Démarrage des travaux de l'atelier de la revue annuelle du projet patrimoine, création et créativité

Nouakchott,  18/05/2010
La capitale a abrité mardi les travaux de l'atelier de la revue annuelle des activités du projet patrimoine, création et créativité au service du développement durable organisé par le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, les Nations Unies et le fonds de la coopération espagnole.

L'ouverture des travaux de cet atelier a été supervisée par Mme Cissé Mint Cheikh Ould Boida, ministre de la culture, de la jeunesse et des sports qui a, dans un mot pour la circonstance, apprécié à sa juste valeur la coopération entre notre pays et l'ONU à travers l'adaptation et l'exécution de ce programme financé par le gouvernement espagnol.

Elle a précisé que "la culture dans son acception large ne se limite pas seulement à l'appui au niveau de l'échelle sociale, à la sécurité et à la paix, mais implique un pilier essentiel du développement économique et social qui intéresse tout partenaire sérieux du développement".

La ministre a ajouté que "ce programme a pris en compte dans son approche toutes ces données et les activités programmées dans son cadre seront un moyen pour nous approcher petit à petit de la réalisation des nobles objectifs attendus".

Et de rappeler que la cérémonie de signature officielle de ce programme a eu lieu en février 2009 avant la mise en place des plans d'action des différents départements ministériels ce qui implique la nécessité de prendre ces données en ligne de compte soulignant le respect des grands objectifs.

C'est ainsi, dit-elle, que le gouvernement a élaboré un programme ambitieux pour la promotion et le développement de la culture et de l'artisanat dans notre pays.

Mme Cissé Mint Cheikh Ould Boida a relevé que la ville de Nouakchott qui abrite le quart de la population de la Mauritanie présente de ce fait un statut qui lui confère d'être à l'avant garde des wilaya où le programme doit intervenir.

C'est pourquoi, dit-elle, nous souhaitons qu'elle ait la part léonine des ressources du projet.

La ministre a évoqué à cet égard le fait que la capitale va accueillir en 2011 une des plus grandes manifestations culturelles en étant la capitale de la culture islamique.

Pour sa part, Mme Maria Ribeiro Duvalle, coordinatrice résidente du système des Nations Unies a mis l'accent sur la réaction efficace des autorités mauritaniennes et de la société civile estimant que le projet va contribuer à réduire le niveau de pauvreté au sein d'une large frange de la société notamment dans les 3 wilaya ciblées (Adrar, Assaba et Nouakchott).

Quant à M. Philippe Queau, représentant de l'Unesco au Maghreb Arabe, il a indiqué que ce programme financé dans le cadre du Fonds des Nations Unies pour la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement se veut une approche novatrice pour l'atteinte de ces objectifs à travers le recours au riche patrimoine culturel de la Mauritanie comme vecteur de développement et comme moyen efficace de lutte contre la pauvreté.

Le Fonds pour l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, le MDGF, grâce à l'appui généreux du gouvernement espagnol a financé cet important programme développé conjointement par les départements ministriels mauritaniens concernés (le ministère de la culture de la jeunesse et des sports; le ministère du commerce de l'artisanat et du tourisme et le ministère des affaires économiques et du développement) et trois Agences du Système des Nations Unies l'UNESCO, l'UNFPA et PNUD pour travailler, conjointement afin de contribuer à l'atteinte des objectifs du Millénaire en Mauritanie.

La Première année du programme a été en grande partie consacrée à la mise en place des régles et modalités de fonctionnement ainsi qu'à la préparation des études et diagnostics préalables aux interventions devant avoir les réels impacts sur le terrain.

C'est ainsi qu'un comité de gestion regroupant les représentants des principaux départements ministériels impliqués et ceux des agences du système des nations unies a été mis en place pour orienter et suivre la mise en oeuvre des activités.

La cérémonie d'ouverture de cet atelier s'est déroulée en présence du ministre du commerce, de l'artisanat et du tourisme et des représentants de la coopération internationale espagnole et du FNUAP.
Dernière modification : 18/05/2010 13:08:34