Activités gouvernementales

Organisation de la deuxième édition du colloque régional international sur la charte de la Mecque

Nouakchott,  23/06/2022
Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, M. Khattar Ould Cheibani, a lancé aujourd’hui mercredi, la deuxième édition du colloque régional international sur la charte de la Sainte Mecque (Mekka El Moukarama), appelé, également, le document de la Mecque, organisé par le bureau de la Ligue musulmane mondiale en Mauritanie sous le titre « Le document de la Mecque, l'impact médiatique et diplomatique ».

Ce colloque a été marqué par la présentation de séminaires ayant porté sur des interventions intellectuelles et scientifiques sur ledit document et son rôle dans la lutte contre l'extrémisme et l'exclusion, et dans l’ancrage des valeurs centristes et de fraternité.

« Avec son large contenu et sa vision globale, la charte de la Mecque, est un produit médiatique important destiné à la consommation médiatique à grande échelle, requérant davantage d’efforts pour son rayonnement et de plus de sensibilisation aux niveaux international et islamique, eu égard au besoin urgent de connaître son contenu et d'approfondir sa compréhension », a indiqué le ministre.

Il a ajouté que ce colloque apportera une grande contribution au service du noble objectif du document, jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'on attend de lui, dès lors où les services médiatiques sont les ailes de l'ère sur lesquelles reposent les grandes idées pour traverser les horizons planétaires, afin de s’enraciner dans les esprits et de trouver leur place dans les cœurs.

« La vision de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, de l'importance du dialogue interculturel et sa ferme conviction que la compréhension entre les civilisations est la source de la survie de l'humanité et le seul moyen d'assurer un avenir sûr et prospère, a fait que les politiques du gouvernement mauritanien se sont concentrées sur la bénédiction du discernement mondial et d’œuvrer en vertu de cette compréhension ainsi que sur les priorités de solidarité, du resserrement des liens entre les pays du monde islamique, de diffusion de coopération entre les Etats, en réglant les problèmes et les dilemmes intellectuels par l'inter-dialogue et l’adoption de politiques collectives qui attirent les jeunes et l'élite vers la construction de la solidarité islamique et la compréhension mondiale entre les civilisations, grâce à un pont de la pensée tolérante, dont l'islam modéré et centriste représente les avantages ».

Prenant à son tour la parole, le directeur de l'orientation islamique et de l’enseignement originel, M. Mohamed Lemine Ould Cheikhna Ould Cheikh Ahmed, a loué l'importance de cette rencontre, au cours de laquelle des interventions portant sur des échanges sur le document de la Mecque avec ce qu’il comporte comme valeurs, seront présentées, rappelant la rédaction de cette Charte de la Mecque, par plus de 1200 muftis savants.

« Le document de la Mecque puise son âme des valeurs du Document de l’éternelle Médine Mounaouara, qui a établi pour l'homme la meilleure constitution de coexistence dans l'histoire humaine », a affirmé pour sa part, la présidente de la région de Nouakchott, Mme Fatimetou Mint Abdel Malick.

« Ce document tire son importance du fait qu'il a été émis en mai 2019 par la Sainte Mecque, en présence de 1200 savants, érudits et responsables religieux musulmans de haut niveau », » a indiqué pour sa part la directrice du bureau de la Ligue musulmane mondiale, Mme Messouda Mint Baham, appelant tous les organismes internationaux à mettre en place une loi pour dissuader quiconque tentait de porter atteinte aux symboles religieux sacrés.

Le conseiller du bureau de la Ligue musulmane mondiale, M. Ahmed Ould Mohamed Hafedh Ould Enahoui, a passé en revue, à cette occasion, les grandes lignes de ce document et l'importance intellectuelle qu'il représente, appelant à s'inspirer de son contenu dans le monde d'aujourd'hui.

le président du Syndicat des journalistes Mauritaniens, M. Ahmed Taleb Ould El Maloum, a salué quant à lui, le rôle joué par la Ligue musulmane mondiale dans la diffusion des concepts de la religion islamique, « qui accorde aux gens tous leurs droits, en tenant compte des droits de l'autre », a-t-il dit, exhortant tous à prendre leurs distances de l’excès et de l'extrémisme.

Un certain nombre de professeurs et de penseurs a pris part aux travaux de ce colloque.

La « Charte de La Mecque » est un guide islamique, sa lumière est héritée des aspects saillants de cette Charte éternelle. Elle a été énoncée par de grands savants (ulamāʾ) de la Umma islamique, à partir de leur qibla unifiante, pour traverser le monde du quinzième siècle de l’hégire et du vingt-et-unième siècle de l’ère chrétienne, rappelle-t-on.
Dernière modification : 24/06/2022 00:01:10