Activités parlementaires

Ministre des Affaires islamiques : 270 Mahadras ont été créées et un budget alloué à la réhabilitation annuelle de certaines Mosquées

Nouakchott,  16/06/2022
L'Assemblée nationale a consacré sa plénière, tenue ce jeudi, sous la présidence de Mme Zeinebou Mint Aouebeck, Vice-présidente de l'Assemblée, à une question orale sans discussion, posée par le député Dah Souheib au ministre des Affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Dah Ould Sidi Ould Amar Taleb.

La question porte sur les acquis réalisés par son département au cours de la partie écoulée du mandat de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani.

« Son Excellence le Président de la République accorde une attention particulière au Département des affaires islamiques et à ses adhérents, érudits, imams et Cheikhs des Mahadras (écoles des sciences coraniques), traduisant cet intérêt en hissant le ministère au rang des départements de souveraineté dans le pays, en raison de la place des affaires islamiques dans son projet de société », a dit d’emblée le parlementaire ».

Il a appelé le ministre à éclairer l’opinion publique sur les acquis réalisés au cours des trois années passées dans les domaines des Mosquées, des Mahadras et des instituts régionaux, ainsi sur les plans du département dans le domaine de l'alphabétisation et sur les mesures prises par le ministère pour assurer l'organisation du rite du Hajj, après sa suspension pour une période de deux ans en raison des répercussions de la pandémie de la Covid-19

« Le département a œuvré, au début du mandat de Son Excellence le Président de la République, à organiser, dans la transparence et en considération de la discrimination positive au profit de certains groupes de la société, un concours de recrutement de 400 imams et de 400 muezzins, qui perçoivent depuis et de façon régulière des salaires mensuels et bénéficient de l'assurance maladie », a répondu le ministre.

Il a qualifié ces émoluments de soutien permanent et à vie pour les intéressés, soulignant également l’engagement des procédures relatives à la création d’un centre de formation des imams et des prêcheurs.

« Un budget a été aussi alloué pour la première fois, au cours des dernières années, aux Mosquées, pour faire face aux besoins relatifs à leur réhabilitation annuelle, avec au programme, la ville de Nouakchott depuis les années passées et cette année pour un groupe de Mosquées dans les wilayas des deux Hodhs et de l’Assaba », a précisé Ould Amar Taleb.

Le ministre a noté que son département a procédé aussi à la distribution de 3 000 paniers alimentaires au profit des imams lors de la dernière opération Iftar Sayem au cours du mois béni Ramadan, en plus de la distribution, en coordination avec l'Association des Oulémas mauritaniens, d’importantes quantités de denrées alimentaires.

« Le ministère a créé au cours de 2022, dans le domaine de l’enseignement originel, 270 Mahadras, ce qui fait un total de 907 Ecoles coraniques relevant du Département réalisées dans le cadre d’appui à l’enseignement originel, et inscrit 276 Mahardras traditionnelles sur la liste des écoles coraniques annuellement bénéficiaires de ce statut », a ajouté le ministre.

Au sujet des Awghafs, le ministre a déclaré que le gouvernement a redonné vie à la défunte direction des Aoughafs, lui restituant les parcelles de terrain allouées aux Aoughafs à Nouakchott et à Nouadhibou.

Il souligné la construction de magasins et de marchés pour les Aoughafs, dont les rentes reviendraient aux familles nécessiteuses, mettant en exergue, la distribution de cette direction de sommes d’argent et de denrées alimentaires à des centaines de familles de pauvres et de nécessiteux., pendant les saisons religieuses.

« Le ministère a œuvré dans le cadre de l'orientation islamique à l’organisation de concours ramadanesques incluant les divers domaines des sciences islamiques et à élargir avec la participation de nouvelles figures scientifiques qui se sont distinguées au concours du Prix du Président de la Républiques de récitation du Saint Coran et de compréhension des sciences de la Mahadra, les activités relatives aux veillées ramadanesques », a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que le département a réalisé aussi, avec la participation des membres de l'Association des Oulémas mauritaniens, de nombreux flashs courts et programmes juridiques pour clarifier les arrêts, avis consultatifs et fatwas relatifs aux épreuves consécutives à la propagation de la pandémie de la Covid-19, dont entre autres l’éducation des citoyens dans les Mosquées, les diverses tribunes et sur les supports médiatiques sur les risques liés à la contamination par le virus et les moyens de prévenir la maladie, en plus de la diffusion à travers les hauts parleurs du Saint Coran tout au long de la période pandémique.

« 121 classes spécialisées dans l'analphabétisme ont été ouvertes au profit de 3 025 illettrés, avec la mobilisation pour cette opération de 72 enseignants et de 24 observateurs couvrant 7 wilayas, en plus de la création d’une direction centrale spécialement chargée de la gestion des instituts régionaux et le doublement des instituts relevant de leurs compétences », a-t-il dit

Il a ajouté : le ministère a organisé 11 chaines scientifiques dans lesquelles divers arts scientifiques et coraniques ont été présentés, en plus de la création sur YouTube de la chaîne TV El Mahdhara, la rendant accessible à tous même à l'extérieur du pays.

« A propos du Hajj au cours de cette année, toutes les mesures pour assurer sa bonne organisation ont été prises et des comités capables de gérer l’opération du pèlerinage suivant les attentes requises, ont été formés », a-t-il dit, rappelant la transparence, la rigueur et le respect des normes suivies en la matière et loin de toute ingérence de l’opération du tirage au sort des candidats au Hadj.
Dernière modification : 16/06/2022 23:25:30