Culture & Enseignement

Tiguint: Ouverture d'un atelier d’élaboration du rapport unifié de l'étude de diagnostic de la politique éducative des enseignants

Tiguint,  16/05/2022
Les travaux de l’atelier d’élaboration du rapport unifié de l'étude de diagnostic de la politique éducative des enseignants, organisés par le ministère de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif en partenariat avec l’UNESCO ont été lancés ce lundi dans la ville de Tiguent ; wilaya du Trarza.

L’atelier, qui s’inscrit dans le cadre du projet d'amélioration de l'éducation dans les pays du G5 Sahel, financé par l'Union européenne, vise à uniformiser les rapports des équipes de travail et à les formuler dans un rapport unifié contenant un diagnostic de tous les enjeux liés à l'éducation.

Il est, également, attendu de cette rencontre de conduire vers une compréhension claire et commune des points de force et de faiblesse relatifs au développement de la profession d’enseignant en Mauritanie.

D’une durée de cinq jours, les activités dudit atelier se dérouleront sous forme de rencontres régulières et ouvertes, en vue de renforcer les capacités des membres de l'Equipe Technique Nationale.

Il sera procédé aussi, dans un souci de tirer profit de toutes les suggestions et corrections et pour obtenir un rapport adopté par l'équipe technique, au réexamen du rapport final par des équipes de travail.

« Ces travaux interviennent en complément à de nombreuses activités organisées par le département de l'éducation nationale à l'intérieur du pays, en concrétisation de la décentralisation poursuivie par l'Etat pour rapprocher les services des citoyens et renforcer les politiques nationales dans le domaine de la formation continue », a affirmé à cette occasion, le chargé de mission au Ministère de l'Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif, M. Ba Djadji.

Il a ajouté qu’une éducation de qualité repose sur le professionnalisme des enseignants, ce qui leur garantit des conditions appropriées, eu égard à la place importante qu’ils occupent dans le processus de développement, en tant que pilier principal d'une société harmonieuse et équitable.

« Ce projet s’harmonise avec les efforts déployés par le département de l'éducation pour réformer le système éducatif, sur la base du programme établi par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, qui vise, entre autres, à développer l'éducation et à hisser son niveau », a-t-il ajouté, remerciant l'Union européenne et l'UNESCO pour leur soutien à ce projet, appelant les participants invités à discuter de manière exhaustive tous les sujets abordés, afin de proposer des recommandations de nature à contribuer à l’amélioration de la qualité de l'éducation et des niveaux des enseignants.

L'UNESCO a mis, dans le cadre de l'appui à l'amélioration de la qualité de l'éducation dans les pays membres, un projet d'amélioration de l'éducation, financé par l'Union européenne, visant à élever la performance, la gouvernance et la gestion de l'éducation dans les pays concernés.

Ledit appui repose, pour ce qui concerne la Mauritanie, sur l'accompagnement du pays dans ses efforts pour formuler une politique stratégique de développement de la profession d’enseignant sur la base d'un diagnostic prenant en compte ses différents aspects.

L'équipe internationale sur l'éducation au niveau de l'UNESCO a mis à ce propos, à la disposition de ces Etats un guide pour orienter l'élaboration de ces politiques, également complété par l'Institut de l'UNESCO pour le renforcement des capacités en Afrique.

Le processus d'élaboration de cette politique a commencé à diagnostiquer les différents aspects de la profession d’enseignant.

L'expert international nommé à cet effet, a tenu des réunions avec l'équipe technique nationale et les responsables du projet à Nouakchott pour préparer une note relative à ce diagnostic.

Ces réunions ont permis d'échanger sur les aspects et les indicateurs de chaque dimension de la profession, la constitution d'une mini-équipe de travail, l'identification des objectifs de l'analyse pour ces thématiques, le calendrier qui a été établi pour les différentes missions et la date de tenue de l’atelier d’appui des travaux des différentes équipes restreintes.

Le lancement des travaux de l’atelier s’est déroulé en présence du chef du Centre administratif de Tiguint, des conseillers, de cadres centraux du ministère, du directeur général de l'Ecole Normale Supérieure de Nouakchott et du directeur général de la fonction.
Dernière modification : 16/05/2022 16:22:59