Activités gouvernementales

Ministre de la Fonction publique : "Développer le cadre humain et accélérer, rapprocher les services publics du citoyen"

Nouakchott,  30/04/2022
Le ministre de la Fonction Publique et du Travail, M. Mohamed Ould Abdallahi Ould Ethmane, a affirmé que développer le cadre humain, accélérer, faciliter et rapprocher le services public du citoyen par une réforme globale de la législation existante, la formation et l'amélioration de l'expertise des responsables de cette réforme et la protection des droits et libertés de tous les travailleurs est l'axe central de toutes les politiques gouvernementales.

Il a ajouté, dans un discours prononcé samedi à l'occasion de la fête internationale du travail, que cette fête constitue une occasion de faire le bilan de ce qui a été réalisé au profit des travailleurs nationaux, sur la base des promesses de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans le cadre de son programme électoral que le gouvernement s’attelle à mettre en œuvre.

Voici le texte du discours du ministre :

"Travailleuses.

Travailleurs ;

Mes chers sœurs et frères.

A l’instar de beaucoup de pays dans le monde, notre pays célèbre le 1er mai, la fête internationale des travailleurs sous le slogan « promotion du travail décent, santé et sécurité des travailleurs et environnement de travail sain ».

Cette fête consacre le couronnement de la lutte des travailleurs pour plus de liberté et de justice sociale et à cette occasion, j’adresse mes chaleureuses félicitations et mes meilleurs vœux à la classe ouvrière sur l’ensemble du territoire national.

Cette journée constitue une opportunité singulière pour l’ensemble des partenaires sociaux, au-delà de leurs différences, pour jeter un regard rétrospectif sur ce qui a été réalisé et de réfléchir sur les perspectives d’avenir de l’amélioration des conditions de travail et de vie des travailleurs.

C’est le lieu de rappeler que les engagements de son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, mis en œuvre par le gouvernement de son Excellence le Premier Ministre Monsieur Mohamed Ould Bilal Messaoud, à travers des réformes structurantes de la règlementation en vue d’améliorer l’environnent du milieu du travail et le bien-être des travailleurs.

Le contexte particulièrement difficile du fait de la pandémie du Corona virus COVID 19 dont les effets ont impacté négativement l’économie mondiale et engendré des bouleversements géopolitiques dans plusieurs pays ont constitué des défis majeurs qui, grâce à notre détermination ont pu être dépassés. Grâce à un partenariat constructif avec nos partenaires, plusieurs réalisations inscrites dans notre plan d’action annuel dans l’intérêt supérieur du pays et en totale concordance avec nos relations avec nos partenaires au développement ont été accomplies dans le cadre du plan annuel.

Chères sœurs travailleuses,

Chers frères travailleurs,

Pour redynamiser l’appareil administratif et renforcer les capacités de ses ressources humaines, le programme de formation lancé par le Gouvernement en février 2021 vient de voir s’achever sa première phase en conformité avec le dernier discours du Président de la République à l’occasion de la sortie d’une promotion d’élèves de l’Ecole Nationale d’Administration, de Journalisme et de Magistrature.

En plus de la symbolique, ce discours a, pour la première fois, porté sur une vision profonde et pertinente du diagnostic de la situation de notre administration et de ses dysfonctionnements.

Son Excellence le Président de la République a été clair en précisant que la compétence et tout ce qui peut la renforcer, l’appuyer et la préserver constitue la base de tout développement.

C’est ainsi que ce programme a comporté 76 sessions de formation continue au bénéfice de 1895 fonctionnaires et agents de l’Etat formés dans des disciplines aussi variées que la communication, l’assistance administrative, la gestion des ressources humaines, le contrôle et l’inspection, l’archivage et le classement des documents, les langues (Arabe, Français), la rédaction administrative, les relations publiques et la bureautique.

La promotion du cadre humain, la célérité et la proximité du service public à travers une refonte de la législation existante, la formation et le perfectionnement, et la protection des droits et libertés de tous les travailleurs constitue la colonne vertébrale de toutes les politiques du Gouvernement.

Parallèlement, plusieurs guides et manuels de procédures ont été élaborés et vulgarisés couvrant les thématiques d’accueil dans le service public, la publication et le bon usage des documents administratifs, la conservation des dossiers individuels des agents publics, la rédaction administrative et la bureautique.

Dans ce cadre de l’application du système de contractualisation dans la fonction publique, le règlement de la situation du Personnel Non Permanent (PNP) de l’Etat est dans ses phases finales.

Chères sœurs travailleuses,

Chers frères travailleurs,

Le renforcement et l’’amélioration du cadre institutionnel, juridique et réglementaire du Travail et de la Fonction publique occupent une place centrale dans l’action de notre Département.

Aussi, avons-nous mis en place et amorcé la mise en œuvre d’un projet de renforcement des capacités des services chargé du travail, afin d’améliorer sensiblement leurs performances en matière d’application de la législation du travail et de la sécurité sociale.

Dans ce domaine, notre plan d’action accorde une priorité particulière à la garantie des droits fondamentaux au travail et spécifiquement au profit des travailleurs les plus vulnérables. C’est ainsi que :

• L’ouverture d’inspections régionales du travail dans les 15 Wilayas du pays consacre le rapprochement des services de l’administration du citoyen ;

• la formation à l’ENAJEM de 66 Inspecteurs et Contrôleurs du Travail et 57 Cadres de sécurité sociale qui viendront renforcer les effectifs déjà existants ;

• Le plan d’action national pour l’élimination du travail des enfants (PANET RIM) a fait l’objet, au cours des derniers mois, d’une évaluation pour en fixer les nouvelles orientations. Ce qui permettra, au cours des prochaines semaines d’adopter un nouveau plan de travail en vue de poursuivre les efforts visant l’éradication de ce phénomène ce qui contribuera à renforcer les capacités de notre administration pour la transformer d’une administration de contrôle à une administration d'anticipation et de prévision des risques.

• Le renforcement des capacités des inspecteurs et contrôleurs du travail a bénéficié d’une attention particulière afin d’assurer une application rigoureuse de la législation du travail ;

• Le démarrage effectif du Conseil National du Dialogue Social, cadre permanent de concertation gage de la réussite de toute politique sociale ;

• L’amélioration continue des prestations fournies par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale qui couvre désormais l’ensemble du territoire national ;

• L’amélioration des prestations de l’Office National de la Médecine du Travail et la réorientation de ses missions à plus de prévention.

• Le projet de lutte contre le travail forcé communément connu par BRIDGE, mis en place grâce à l’appui apporté par le Bureau International du Travail (BIT) continue d’être mis en œuvre à travers d’importantes actions de sensibilisation, de formation et de renforcement de capacités au profit de tous les opérateurs ;

• Dans le même cadre de lutte contre l’emploi précaire, le Département a poursuivi son projet de formalisation de l’économie informelle, conformément à la Recommandation dite 204, afin de garantir et d’assurer la contribution de l’administration du Travail pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs de ce secteur d’activités.

Chères sœurs travailleuses,

Chers frères travailleurs,

Concernant la couverture sociale des travailleurs, le Département a inscrit parmi ses priorités l’amélioration continue des prestations fournies par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, pour élargir le champ des bénéficiaires, moderniser sa gestion et poursuivre la déconcentration pour rapprocher ses services des assurés sociaux.

Dans ce cadre pour assurer la pérennité et l’équilibre financier du régime de la sécurité sociale, notre Département a relevé le plafond des dues à ce régime cotisations (de 7.000 à 15.000 MRU) ce qui a permis, à travers des négociations entre les partenaires sociaux que nous avons supervisé, d’assurer une augmentation substantielle de 60%, des pensions de tous les retraités qui lui sont affiliés avec effet rétroactif pour compter du 1er Janvier 2021.

Dans cette même logique, l’amélioration des prestations de l’Office National de la Médecine du Travail et le renforcement de ses capacités font parties des priorités de notre département.

Dans ce sens, l’Office a été redynamisé à travers l’acquisition de plusieurs équipements (Laboratoires, matériel technique etc.) et la formation du personnel d’encadrement en vue de la prévention des risques professionnels et du renforcement du système de santé et de sécurité au travail.

C’est vous dire chers travailleuses et travailleurs, que le Département est plus que jamais engagé, à vos côtés, pour trouver les solutions idoines aux différentes questions sociales qui se posent aux travailleurs.

Ainsi, nous fondons beaucoup d’espoirs sur la relance des négociations sociales entre les partenaires sociaux en vue d’aboutir à des consensus sur les questions majeures objets des négociations, notamment la révision du Code du Travail, du Régime de la Sécurité Sociale, de la Convention Collective du Travail ainsi que la promotion de l’emploi et de la formation professionnelle.

Chères sœurs travailleuses,

Chers frères travailleurs,

Je vous renouvèle mon engagement à travailler directement avec vous sur le terrain pour le règlement de toutes les doléances légitimes en application des directives de Son Excellence le Président de la République visant à rapprocher l’administration du citoyen, à lutter contre les disparités entre les couches de notre peuple et renforcer les capacités de notre main d’œuvre nationale.

Je suis persuadé que vous allez accompagner ces objectifs et que grâce à votre sens de la responsabilité, à votre esprit de sacrifice et à nos efforts conjoints, nous allons relever les défis et surmonter les difficultés.

Vive la fête internationale du 1er mai

Vive les travailleurs Mauritaniens

Vive la Mauritanie libre et prospère.

Je vous remercie"
Dernière modification : 01/05/2022 14:07:23