Activités gouvernementales

Le ministre de la culture annonce le soutien de son département aux pionniers dans les domaines de l'information, de la pensée et de la culture

Nouakchott,,  26/04/2022
Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, M.Khatar Ould Cheîbani, a annoncé, lundi soir, que son département appuiera tous les pionniers de la pensée, de l’art, de la culture, des médias et de la diversité culturelle.

Il ajouté que l’annonce concerne toutes les formes d’expression qui servent l’unité nationale et la paix civile, et combattent la discorde, la haine, le racisme, l’exclusion et la marginalisation.

M. Cheibani, qui s’exprimait, lors du lancement de la neuvième édition du festival des Nuits de louange du Prophète, organisé par le centre Teranine pour le Folklore et les arts populaires, a souligné que les mauritaniens sont unanimes pour l’amour du prophète, son soutien et la glorification de ses vertus et nobles valeurs.

Le ministre a rappelé que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani avait donné l’engagement pour la restauration d’un climat apaisé qui rassemble et ne divise.

Il a estimé que le festival constitue un bel exemple de la concrétisation de l’engagement de Son excellence pour la construction société mauritanienne où règnent la tolérance et l’entente ; société libre de toute forme de haine.

Le ministre a, déclaré, enfin qu’il soutient l’établissement d’un partenariat entre le centre Teranine et la radio culturelle, afin de promouvoir davantage la culture et l’art, surtout El Medih Enneboui.

À son tour, le directeur du Centre Taranime, M. Mohamed Ali Bilal, a déclaré que son établissement était une institution consacrée à l’art et à la préservation du patrimoine du peuple mauritanien.

Il a rappelé le projet Ternamime était un projet communautaire, et remercié tous ceux qui avaient contribué à l’organisation de cette version.

M. Bilal a exprimé l’aspiration du Centre à un plus grand soutien de la part du secteur concerné afin qu’il puisse continuer à remplir sa noble mission, expliquant qu’il travaillait actuellement avec des moyens limités, et grâce à des initiatives personnelles insuffisantes pour couvrir les coûts du festival.
Dernière modification : 26/04/2022 10:47:26