Divers

Inauguration à l’Hôpital militaire d’une unité intégrée de haute technologie pour le dépistage de la Covid-19

Nouakchott,  13/01/2022
Le Chef de l’Etat-major général des armées, le général de division Moktar Bella Chaabane, a inauguré, vendredi, au siège de l’hôpital militaire de Nouakchott(HMN), en compagnie du directeur général de la sureté nationale une unité intégrée de haute technologie pour le diagnostic de la Covid-19, à partir des tests ADN (PCR). L'unité est offerte au HMN par la direction générale de la Sureté nationale.

Après la coupure du ruban ordonnant la mise en service de l’unité, le Chef de l’Etat-major général des armées a fait un tour de l’aile qui lui était assignée, suivi des explications détaillées sur ses caractéristiques techniques, et ce qu’elle ajouterait à l’activité hospitalière au niveau de cette formation.

Cette unité, qui constitue un ensemble intégré de dispositifs fonctionnant sous le système de réaction d’intrusion de la polymérase connu sous le nom de PCR, a des caractéristiques techniques importantes, y compris, mais sans s’y limiter, une technique avancée de dépistage de l’ADN grâce à laquelle les agents pathogènes peuvent être identifiés avec une extrême précision et en temps normal, c’est-à-dire à un rythme de 96 tests par heure.

Dans son mot pour l'occasion, le -général médecin Mohamed Mahmoud Abou, directeur général des services de santé des forces armées et de sécurité, a déclaré que cette unité intégrée fournie par la direction-générale de la sécurité nationale à l’hôpital militaire serait un élément important en plus des réalisations non négligeable déjà accomplies dans cet hôpital et dans les services de santé généraux des forces armées et de sécurité au cours de la période récente.

L’assistance a, également, suivi une présentation détaillée du colonel pharmacien Mohamed Mahmoud Ould Taleb Jiddou, responsable du laboratoire de l’hôpital militaire, sur les caractéristiques techniques de l’unité, dans lequel il a confirmé que cette nouvelle unité intégrée permettrait de diagnostiquer tous les pathogènes connus, qu’ils soient viraux, bactériens, parasitaires ou fongiques.

L’inauguration s’est déroulée en présence du directeur de l’hôpital militaire, le général médecin Mohamed Ravaé Ravaé.

Dernière modification : 13/01/2022 20:03:33