Wilaya

Atar : démarrage d’une campagne de sensibilisation sur les comportements nuisibles au processus éducatif

Atar,  13/01/2022
Atar, la fédération nationale de l’association des parents d’élèves et d’étudiants, a lancé, jeudi, une campagne de sensibilisation sur les comportements nuisibles au processus éducatif. L’activité est organisée en collaboration avec le comité d’orientation islamique, des ressources humaines, des affaires sociales et culturelles de l’Assemblée nationale.

A travers cette l’initiative, les organisateurs entendent lutter contre les stupéfiants, de l’extrémisme violent, la lutte contre la déperdition scolaire et le renforcement du rôle des parents d’élèves dans le processus de réforme du système éducatif.

A son tour, le hakem de la moughataa Atar, M. Mohamed Mahmoud Ould Cheikhna, a salué les efforts entrepris par les parents d’élèves, aussi bien dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus qu’en matière de lutte contre la déperdition scolaire, la drogue et autres éléments nuisibles.

Toujours au cours de son mot, le hakem a invité les organisations de la société civile à redoubler d’efforts pour se dresser contre tous les comportements qui constituent un frein à l’évolution du processus éducatif en Mauritanie.

De son côté, la directrice régionale de l’Éducation de l’Adar, M. Ellou Mint Moustafa, a magnifié l’organisation de la campagne, qui d’après elle, contribue à renforcer la réforme du système éducatif à tous les niveaux. Et cela est possible grâce à la mobilisation contre la prolifération des stupéfiants, la perte de valeurs et la déperdition scolaire.

Pour sa part, le maire adjoint de la municipalité d’Atar, M. Cheikh Melainine Ould Cheikh Saad Bouh, s’est dit satisfait de l’organisation de la campagne, dans un contexte aussi sensible, assurant qu’elle va contribuer sans aucun doute, à la lutte contre la pandémie du coronavirus et surmonter les éléments qui perturbent le processus éducatif.

Intervenant à son tour, le vice-président de la fédération nationale de l’association des parents d’élèves et d’étudiants, M. Isselkou Ould Abeid, a rappelé que la campagne vise à lutter contre les comportements néfastes en milieu scolaire. Selon lui, elle concoure à limiter la propagation du coronavirus, lutter contre la déperdition scolaire, la drogue et l’extrémisme.

Toujours durant son intervention, le vice-président de la fédération a souligné que l’État a la volonté politique d’améliorer le système éducatif, ce qui nécessite la contribution de tout le monde. Il a mis en avant le rôle majeur que joue la fédération, et appelé à lui fournir les moyens nécessaires.
Dernière modification : 13/01/2022 16:51:27