Activités gouvernementales

Le ministre de l’Équipement : Les relations entre nos deux pays sont des relations séculaires

Nouakchott,  30/11/2021
« Les relations entre nos deux pays sont des relations séculaires qui datent depuis des millénaires et sont marquées par l'appartenance à un espace géographique commun et une histoire partagée écrite par nos villeux ancêtres ».

C’est ce qu’a déclaré, mardi, le ministre de l’Équipement et des Transports, M. Mohamedou Ahmedou M’Haîmid, lors de la pose de la première pierre de la construction du pont de Rosso, par leurs Excellences les Présidents Mohamed Ould cheikh El Ghazouani et Macky Sall.

Parlant de la genèse du projet du pont de Rosso, le ministre a souligné que la conception de cette infrastructure, qui a une portée stratégique, fait suite à des études de faisabilité financées par la Banque africaine de développement, et finalisées en 2015 ; études qui ont conclu à la nécessité de réaliser cette Infrastructure phare d'intégration régionale.

« La réalisation du pont de Rosso constitue une réponse appropriée à l'absence d'un franchissement entre les deux rives du fleuve Sénégal. Le pont de Rosso remplacera les services offerts par la société des bacs de Mauritanie qui relie actuellement les deux rives », a-t-il ajouté.

Au sujet de son financement, le ministre a précisé que le projet du pont de Rosso est conjointement financé par la Banque Africaine de développement(BAD) et la Banque Européenne d'investissement (BEI), l'union européenne (UE) et nos deux états pour un coût estimatif de 87,63 millions d'euros.

Il a noté qu’en plus de sa contribution à l'intégration régionale, la réalisation de ce projet aura un effet réducteur appréciable sur la pauvreté, tout comme il facilitera l'accessibilité aux zones de production et de commercialisation des produits entre nos deux pays.

Parlant de la maitrise d’ouvrage du projet, M. M’Haîmid a rappelé que le marché pour la construction du pont a été attribué à la société chinoise Polychangda Engineering CO-Ltd pour un montant de 47 millions d'euros, et la durée des travaux de construction du pont et voies d'accès est de 30 mois y compris la durée des études d'exécution.

S’agissant des caractéristiques techniques de l’infrastructure, le ministre, a enfin, noté que le pont sera construit en béton précontraint et le linéaire est de 1461m d'une chaussée de 2 voies avec une largeur de chaque voie est de 3,6 m avec une bande neutralisée en peinture de 0,25 m, un trottoir de 2, 125 m de large, une piste cyclable de 2,425 m de large, un tirant d'air de 20 m et une durée de vie de 100 ans.
Dernière modification : 30/11/2021 21:11:23