Social

Nouakchott : Le ministère de l’Action sociale participe au Forum ministériel sur la protection sociale au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Nouakchott,  30/11/2021
Le Secrétaire Général du Ministère de l'Action Sociale, de l'Enfance et de la Famille, M. Sadafi Ould Sidi Mohamed, a participé, lundi, aux travaux du Forum Ministériel virtuel sur la Protection Sociale au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, sur les enjeux économiques et sociaux de l’impact de la pandémie de Covid-19.

La rencontre avait trait à l’avenir de la protection sociale dans la région arabe et à l’édification d’une vision de l’état de l’après Covid-19.

Dans un discours prononcé pour la circonstance, le Secrétaire général a souligné que la protection sociale joue un rôle clé dans la gestion des risques de catastrophe, car elle est un outil essentiel pour fournir des secours, prévenir et atténuer la pauvreté et la vulnérabilité, protéger les personnes contre les risques du cycle de vie, soutenir le relèvement après les chocs et le renforcement de la résilience, ainsi que la facilitation de l'inclusion et de la justice sociale.

Il a ajouté que le programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, «TAAHOUDATY », constitue, dans son axe lié à la sécurité sociale un élément essentiel pour parvenir à la justice et lutter contre la pauvreté en Mauritanie et mettre en œuvre une politique volontariste pour permettre à chaque mauritanien, sans discrimination, l'émancipation et l'accès à une vie décente.

« Dans ce contexte, a ajouté le secrétaire général, le gouvernement du premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal, a élaboré une stratégie nationale de protection sociale qui s'inscrit dans le cadre du plan national multisectoriel de lutte contre le COVID. -19 ».

Il également a indiqué que le ministère travaille à assurer de l’aide aux patients nécessiteux et aux personnes handicapées. C’est ainsi qu’un accord a été signé avec la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) et le Bureau international du travail (BIT) pour une assurance maladie pour 2.300 personnes, sachant que 100.000 familles bénéficient effectivement d'une assurance maladie.

Le ministère a également autonomisé 6.000 femmes, inséré 3.800 personnes handicapées, dont 50 % de femmes, et distribué une aide en espèces à 250 filles. Dans le même contexte, le ministère a apporté une aide financière à 1.539 personnes souffrant d'insuffisance rénale.

La rencontre virtuelle s’est déroulée en présence du conseiller chargé des franges fragiles de la société.
Dernière modification : 30/11/2021 20:58:08