Activités gouvernementales

Quelque 10600 jeunes mobilisés dans le cadre du programme national de volontariat

Nouakchott,  05/11/2021
Un programme national de volontariat pour le développement durable en Mauritanie a été lancé, vendredi à Nouakchott, par le ministre de la Culture, de la jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Moktar Ould Dahy.

Le programme se fixe comme objectifs d’enraciner la culture du volontariat au sein de la société, d’élever les valeurs de citoyenneté et d’impliquer les jeunes dans le développement, la prospérité et le progrès de la Mauritanie.

Ce programme va établir aussi un cadre juridique qui réglemente le domaine du volontariat en créant une loi qui régit et réglemente le travail bénévole et cherche à l’encadrer. Il mettra en place un organe administratif qui supervisera l’organisation du champ associatif et travaillera à son développement.

Le programme, d’une durée de 4 ans, mobilisera 10600 jeunes dont 50 % de filles pour les impliquer dans le développement durable afin de faciliter l’accès des populations de tous les milieux aux besoins de base.

Il vise également à tenir les jeunes à l’écart des dangers de l’extrémisme, de la déviation et du crime, de développer une culture de paix, de tolérance et de valeur citoyenne ainsi que la prise en charge des groupes vulnérables en vue soutenir leur accès aux services de base.

Dans le discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie de lancement, le ministre a déclaré que ce programme, conçu par le gouvernement avec la collaboration de ses partenaires, contribuera à la réalisation des objectifs de développement durable et mobilisera une compensation financière pour aider les jeunes à mener à bien leurs tâches avant de les inviter à faire de ce projet, par leur volonté et l’excellence des taches qu’ils mèneront, une opportunité d’emploi semi-permanent.

Le ministre a révélé que ce programme est le fruit d’un partenariat stratégique entre son département et le PNUD pour réaliser des objectifs communs tels que la diffusion des valeurs de citoyenneté, de tolérance, de coexistence pacifique et d’accélération du rythme de développement, soulignant son désir de résoudre tous les problèmes afin d’atteindre les objectifs visés.

M. Moktar Ould Dahi a affirmé l’importance qu’accorde le programme du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à l’action sociale et à la jeunesse, comme en témoigne, a-t-il dit, la mise en œuvre de nombreux programmes en leur faveur. Il a cité, à titre d’exemple les ressources que l’État a mis à la disposition de Taazour pour réaliser ses objectifs.

M. Moktar Ould Dahi a, enfin, exprimé la disponibilité de son département de coopérer avec ses partenaires au développement pour atteindre ensemble les objectifs de ce programme.

De son côté, le représentant résident du PNUD, M. Anthony Ngororano a affirmé que le programme répond directement à la priorité nationale d’instituer un service civil volontaire dénommé "Watanouna", qui est une partie intégrante du programme du Président de la République, soulignant que l’adhésion de la Mauritanie à l’initiative YouthConnekt vise à offrir aux jeunes l’espace nécessaire pour s’exprimer et échanger avec les autres composantes socio-économiques pour une contribution optimale au développement du pays.

Il a précisé que la stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) apporte des solutions pérennes visant l’autonomisation des jeunes avant d’assurer que les volontaires locaux jouent un rôle crucial dans la concrétisation de l’engagement des Nations Unies de "ne laisser personne pour compte" .

M. Anthony Ngororano a réitéré enfin l’engagement permanent du PNUD à continuer à appuyer le gouvernement mauritanien dans ses efforts de développement socio-économique du pays.
Dernière modification : 05/11/2021 21:16:59