Activités gouvernementales

Lancement d'ateliers régionaux de concertation sur la réforme du système éducatif sur tout le territoire national

Nouakchott,  21/10/2021
Le Palais des Congrès de Nouakchott a abrité jeudi le lancement des ateliers régionaux de concertation sur la réforme du système éducatif, sous la supervision du ministre de l'Éducation nationale et de la Réforme du système éducatif, M. Mohamed Melainine Ould Eyih.

Ces journées de concertation, d'une durée de quatre jours, visent favoriser un débat pédagogique serein et sérieux afin de produire un rapport général garant d'un consensus national sur les grandes lignes qui doivent conforter l'orientation politique du secteur dans sa tentative d'instaurer l'école républicaine que le gouvernement s'efforce de mettre en place pour les générations futures.

Le ministre a souligné, en supervisant l'ouverture de la cérémonie, que ces ateliers représentent une étape décisive dans le processus de concertation qui sera lancé par le département à travers des sessions de concertation régionales, pour lesquelles le ministère a préparé et formé les équipes qui auront la charge de les encadrer.

Il a ajouté que la deuxième étape de cette consultation consiste à formuler un rapport national résumant les résultats des ateliers régionaux, notant qu'il sera soumis aux sessions nationales prévues pour la période du 16 au 20 novembre, lorsque la consultation sera élargie pour inclure les partis et les acteurs politiques dans l'orientation des politiques publiques du pays.

Il est attendu de ce processus qu’il détermine le cadre et les règles de l'école républicaine, qui permettront l'élaboration d'une loi d'orientation pour réformer le secteur, que le gouvernement compte présenter au Parlement avant la fin de l'année en cours.

A son tour, le Président de l'Association des Maires mauritaniens, M. Ahmed Ben Ali, a salué la volonté sincère de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, de suivre la démarche de large concertation sur les grands enjeux nationaux comme un moyen d'adopter et de mettre en œuvre des réformes convenues qui bénéficient de l’aval de toutes les forces vives de la société.

Il a souligné que la réforme de l'éducation est une affaire de toute la société avec ses différentes composantes, y compris les départements ministériels, les collectivités territoriales, les institutions nationales, les forces politiques, les penseurs et les acteurs de la société civile, sans compter le rôle central crucial de la famille éducative, le suivi et l'évaluation du parcours académique, notant que l'Association des maires mauritaniens souhaite que cette concertation soit un véritable point de départ pour concrétiser la réforme souhaitée.

De son côté, la présidente de la région de Nouakchott, Mme Fatimetou Mint Abdelmalek, s’est déclarée heureuse de la présence d'experts, d'élus, de décideurs, de personnalités intéressées et des staffs pédagogiques à ces journées consultatives, qui visent à diagnostiquer la réalité de l'éducation et en révéler les failles, pour en faire ensuite un pilier du pays dont le développement économique et social est tributaire.

Elle a indiqué l'importance de cette réunion de concertation, appelant chacun, notamment les acteurs et les responsables du processus éducatif, à suivre les recommandations qui seront émises à l'issue de ces journées de concertation et à assurer leur mise en œuvre sur le terrain pour sortir l'éducation de l'état de détérioration qui la mine depuis des années.

Mme Fatimetou Mint Abdelmalek a souligné que la région de Nouakchott cherchera, selon ses capacités et ses domaines d'intervention, à soutenir et à suivre le rythme de toutes les politiques gouvernementales visant à faire progresser le secteur éducatif et à hisser le pays au rang des nations développées.

Pour sa part, le Président de la Fédération nationale des parents d'élèves et étudiants, M. Ahmed Ould Sghair, a déclaré que l'organisation de ces journées est le fruit des engagements de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour réformer le système éducatif, qui fait suite à un ensemble de mesures incitatives entreprises par le ministère de l'Éducation nationale et de réforme du système éducatif dans les domaines du développement des infrastructures, de l'amélioration des conditions des enseignants et de l'atmosphère générale qui se caractérise par le dialogue et la convergence des cœurs de tous les Mauritaniens sur ce qui unit et rassemble, ce qui peut être considéré comme un signe du succès de cette concertation.

Il a ajouté que la Fédération nationale des parents d'élèves et des associations d'élèves se déclare prête à travailler sans relâche pour suivre le rythme de cette réforme et en faire un succès afin de garantir que tous les enfants mauritaniens aient accès à une éducation de qualité et restent sur le chemin de l'éducation. aussi longtemps que possible.

A son tour, le Président de l'Association des Enseignants, M. Nick Baba Said, a souligné que le lancement de ces ateliers régionaux confirme le souci de Son Excellence le Président de la République de faire de l'éducation un succès, car c'est l'avenir de la nation mauritanienne, ce qui nécessite de travailler ensemble pour atteindre l'objectif visé par ces ateliers.

Au cours de la cérémonie, une plateforme numérique établie par le ministère a été lancée comprenant un forum virtuel qui restera ouvert pour recevoir la participation de tous, qui seront exploitées pour en tirer profit dans le programme de réforme.

Les consultations ont été lancées dans les quinze wilayas du pays, ont été ouvertes à Nouakchott en présence des ministres des Affaires Islamiques et de l'Enseignement Originel, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du secrétaire général du ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif, du wali de Nouakchott- Ouest et des représentants des partenaires techniques et financiers.
Dernière modification : 21/10/2021 17:54:43