Santé

Application d’un contrôle sur les voyageurs

Nouakchott,  19/10/2021
Le ministère de la santé a rendu public, hier lundi, dans le cadre de la lutte contre la covid-19, un communiqué dans lequel il précise les mesures qui devront être strictement appliquées par les passagers aux points de passage terrestre, aérien ou maritime.

Ces mesures concernent le port obligatoire du masque, le lavage des mains, l’utilisation Gel Hydrologique, le respect de la distanciation sociale et le contrôle du thermomètre frontal.

Le communiqué précise que les passagers doivent fournir un certificat attestant qu’ils sont entièrement vaccinés au moyen d’un vaccin homologué par l’Organisation mondiale de la Santé, tel que AstraZeneca, Sinofarm, Kovisheld, Pfizer Biontic, Johnson, Moderna, Sinovac, soulignant que l’utilisation de la deuxième dose n’est considérée qu’après deux semaines passées sur la vaccination.

Les personnes non vaccinées ou qui n’ont pas achevées leur vaccination doivent présenter les résultats du test RT- PCR attestés par un laboratoire spécialisé dans une période ne dépassant pas 72 heures à partir du moment du voyage. Celles qui présentent les symptômes de la pandémie (fièvre, toux, difficulté de respiration éternuement et fatigue générale) seront prises en charge selon le protocole sanitaire national.

Le communiqué note que les passagers qui ont subi le test RT-PCR positifs seront confinés pendant 10 jours, sous contrôle, dans les lieux réservés par les autorités sanitaires, précisant que les services du ministère mauritanien de la santé prennent en charge les soins et le suivi de ces passagers qui doivent subir un test le 10ème jour. Ceux qui présentent des tests négatifs seront conseillers de se confiner pendant 10 jours pour protéger leurs entourages contre le coronavirus.

Le communiqué affirme que les passagers étrangers présents aux postes de contrôle, qui n’ont pas été vaccinés et qui n’ont subi de test RT-PCR, ne sont autorisés à rentrer dans le pays et les moyens de transport qu’ils ont utilisés sont chargés de les retourner d’où ils viennent.

Le communiqué fait remarquer que pour les personnes décédées, leurs accompagnateurs doivent présenter un dossier comportant un certificat de décès, une autorisation des autorités consulaires précisant la liste des personnes qui les accompagnent, un document de la structure sanitaire du pays où elles se soignaient précisant la situation de la covis-19.

Le communiqué conclu que les équipages des avions qui ont fait une vaccination complète ou qui n’ont pas fait de test RT-PCR doivent se confiner dans un hôtel jusqu’à leur départ.
Dernière modification : 19/10/2021 12:13:16