Activités gouvernementales

Forum d'évaluation de la performance du programme «Mon projet , mon avenir»

Nouakchott,  14/08/2021
Le ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle a organisé, aujourd'hui, samedi à Nouakchott, un forum dédié à l'évaluation des performances du programme « Mon projet, mon avenir » au cours de l'année 2021. Les participants au forum ont suivi une présentation sur les objectifs du programme, les conditions pour en bénéficier, les zones ciblées et le rôle qu'il a joué par ce programme dans la lutte contre le chômage par la création et le financement de petites et moyennes entreprises.

Le ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Taleb Ould Sid Ahmed, a expliqué, dans un discours prononcé à cette occasion, que la mise en place du programme « Mon projet, mon avenir » est intervenue en application des directives du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, au regard de l'importance des petites et moyennes entreprises. En effet, celles-ci stimulent le développement économique en offrant des opportunités à un grand nombre de citoyens, notamment les jeunes, d'entrer dans la vie active.

Il a ajouté que les gros obstacles posés par les banques et les intérêts sur les emprunts font partie des enjeux qui ont motivé la mise en place du programme « Mon projet mon avenir » afin de soutenir les projets des jeunes et de leur fournir un financement sans aucune garantie ni intérêt. M. Taleb Ould Sid Ahmed a noté que l'entrepreneuriat et l’auto- emploi sont une lutte et un moyen efficient d'éradiquer le chômage, notant que l'année 2020 a vu la création de 500 petites entreprises prospères, en plus du remboursement de 98% des prêts, ce qui est considéré comme un changement radical dans le comportement par rapport à celui des bénéficiaires des prêts des années précédentes qui ne payaient pas ou peu.

Il a souligné que le ministère a préparé le terrain pour la passation de marchés et identifié des domaines où les investissements sont considérés comme productifs, afin de réduire le chômage dans le pays. Il s'agit de l'agriculture, l’élevage, la pêche, la construction, les travaux publics, les technologies de l'information, les services et l'environnement.

Le ministre a relevé que le ministère a mis en place les mécanismes nécessaires pour assurer la transparence dans la sélection des projets à financer, notant que le département dispose d'un plan d'action dans le cadre d'un programme élargi pour l'emploi des jeunes, dans lequel 5 000 petites entreprises seront créées et 15 000 personnes seront employées. Les manifestations de cette journée d'évaluation se sont déroulées en présence de plusieurs responsables du secteur.
Dernière modification : 14/08/2021 16:07:16