Economie

La Mauritanie et l’UE renouvellent leur accord de partenariat dans le secteur de la pêche

Nouakchott,  30/07/2021
La République Islamique de Mauritanie et l’Union Européenne viennent de parvenir à un nouvel accord de partenariat dans le domaine de la pèche durable pour une durée de six ans, renouvelable tacitement, et intègre désormais les éléments clefs du partenariat, a la fois en ligne avec les principes de base des stratégies des pêches de la Mauritanie et de la Politique Commune de la Pèche de l’Union Européenne.

Le protocole d’app1ication de l’accord est conclu pour une durée de cinq ans et inclut une clause de révision avant le début de sa troisième année d’app1ication, selon un communiqué parvenu à l’AMI.

Pour améliorer 1’attractivité de la flotte, tout en assurant la préservation de la ressource, le nouveau protocole prévoit, entre autres, et a court terme la modification de la zone de pèche de la catégorie des petits pélagiques, pour laquelle un avis scientifique favorable a déjà été émis par le comité scientifique conjoint indépendant, sous réserve de l’adoption d’un plan de gestion de cette pêcherie.

D’autres mesures visant a faciliter et a rendre plus performante la mise en œuvre de l’appui sectoriel dans les années a venir en lien avec la stratégie nationale pour le développement du secteur de la pèche sont prévu par le nouveau protocole

« Les possibilités de pèche, la contrepartie financière y afférente et l’appui sectoriel ont été maintenues a leur niveau actuel soit 62 millions d’euros par an. De même, toutes les redevances ont connu une augmentation sauf celle de la sardine », souligne l’accord.

S’agissant de l’application de l’accord, les deux Parties se sont engagées a mettre tout en œuvre, afin de parvenir a une conclusion rapide des procédures préparatoires, afin d’aboutir a la signature du nouvel accord et de son protocole dans les meilleurs délais, si possible au plus tard pour le 15 novembre.

Selon le document, les deux parties ont reconnu et salué 1’esprit constructif des discussions et se sont félicitées de la conclusion du long processus de négociation, tout en reconnaissant les délais dus à la situation sanitaire globale.

Elles ont réitéré leur engagement respectif à mettre tout en œuvre pour la continuation fructueuse du partenariat tant pour ce qui concerne l’application des derniers mois du protocole actuel que pour la phase préliminaire de 1’app1ication du nouveau protocole.
Dernière modification : 30/07/2021 15:23:30