Activités gouvernementales

Le ministre de l’éducation nationale se réunit avec les présidents des centres des examens du Baccalauréat

Nouakchott,  20/07/2021
Le ministre de l’Éducation nationale et de la Réforme de l’Enseignement, M. Mohamed Malainine Ould Eyih, a tenu mardi à l’IPN à Nouakchott, en présence du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Salem Ould Merzoug, une réunion avec les présidents des centres d’examen du Baccalauréat.

Au cours de la réunion, le ministre a exhorté les présidents des centres des examens du baccalauréat à s’acquitter de leurs responsabilités nationales qui leurs ont été dévolues en raison de leurs compétences et de leurs expériences dans ce domaine.

Il a indiqué que la présence du ministère de ‘Intérieur et de la Décentralisation à cette rencontre témoigne des efforts consentis par les départements pour la réussite de ces examens considérés comme indicateurs des performances du système éducatif pour lequel l’État a mis à disposition tous les moyens matériels et humains pour en hisser le niveau.

Il a souligné que le diplôme du Baccalauréat constitue une étape de passage entre les enseignements secondaire et universitaire et exigence en conséquence du bachelier un important fonds de connaissances, indiquant que cela ne peut être décelé qu’avec une rigoureuse surveillance et une bonne supervision des épreuves.

Il a précisé que les présidents des centres jouissent de pouvoirs suffisants pour mener leur travail en toute liberté, transparence et justice et ils ont le droit de prendre toute décision appropriée dans l’intérêt du bon déroulement des examens, ajoutant que le département sera en contact direct avec eux du début des examens jusqu’à leur fin afin de surmonter tout écart constaté et que les autorités régionales et sécuritaires leur seront un appui durant leur travail pour en assurer la réussite.

Il les a remerciés pour leur disponibilité à assumer cette noble mission nationale, indiquant que sa réussite dépendant d’eux, de la fermeté dans la conduite des examens, dans l’équilibre entre l’intérêt de l’élève et de son droit de passer les examens dans un climat serein et calme et de l’absence de la triche.

Le ministre a expliqué que l’objectif de la réunion était aussi d’écouter les avis des présidents des centres afin d’éviter les dysfonctionnements passés susceptibles de mettre en cause la crédibilité des examens.

Dans leurs interventions, les présidents des centres ont salué les mesures prises par le ministère relatives à l’organisation des examens et la disponibilité de la réactivité avec leurs observations à temps opportun, indiquant que cela va contribuer au bon déroulement des examens dans la transparence.

La réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère, du wali de Nouakchott-Ouest et de responsables du département de l’éducation nationale et de la réforme de l’enseignement.

Dernière modification : 20/07/2021 20:47:53