Economie

Atelier sur la restitution du rapport d'Étude Initiative Valeur Verte

Nouakchott,  16/07/2021
Les travaux d’un atelier technique de restitution du rapport d'étude "Initiative Valeur Verte ( IVV )", cas du parc national de Diawling (PND) ont débuté vendredi à Nouakchott sous la présidence de M.

Hassen Ould Maouloud, conseiller technique de la ministre de l’Environnement et du Développement durable chargé du développement durable.

L’atelier, organisé par le ministère de l'Environnement et du Développement durable avec la collaboration de la coopération allemande (GIZ) et l'Union Européenne, a regroupé des experts nationaux indépendants du Comité Pluridisciplinaire de Suivi Hydrologue du PARC, des experts nationaux représentants les ministères des Affaires économiques et la Promotion des Secteurs Productifs, de la Pêche et de l’Economie maritime et du développement de l’Elevage.

L’étude rentre dans le cadre de l'Initiative Valeur Verte (Green Value) prise par le ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ) et qui a mandaté la GIZ et le centre Helmholtz pour la recherche environnementale afin de souligner les multiples valeurs des aires protégées et leur pertinence pour les perspectives de développement et de renforcer ce fil conducteur dans le cadre du processus Post 2020 de la convention sur la biodiversité (CDB).

Le travail de l'IVV pour le PND s'est focalisé sur l'élaboration d'un exposé narratif sur le capital naturel qui propose un changement de paradigme pour harmoniser la conservation de la biodiversité et le développement, à travers L'évaluation valeur socio-économique du PND.

Dans une déclaration à l’AMI, le directeur Diawling, M. Daf Ould Sehla Ould Daf a indiqué que le parc est l’un des aires protégées identifiées dans six pays d'Afrique de l'Ouest concernés par cette étude.

Il a ajouté que l’objectif principal de l'Initiative Valeur Verte (IVV) est d'intégrer efficacement ses résultats dans les discussions dans le Cadre de la COP 15 Post 2020 de la Convention sur la Diversité Biologique.

L’étude concerne Mauritanie, Maroc, Éthiopie, Congo, Côte d'Ivoire et Madagascar.
Dernière modification : 16/07/2021 20:54:46