Activités gouvernementales

Radio Mauritanie ouvre de nouveaux ateliers de production

Nouakchott,  30/06/2021
Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Mokhtar Ould Dahi, a présidé hier soir dans les locaux de Radio Mauritanie à Nouakchott une cérémonie organisée par la radio à l'occasion du démarrage de ses ateliers de production pour le second semestre de cette année des conseils d'audition de la Sunna à travers l’ouvrage, Zad Al-Mouslim, de Al-Boukhari et Mouslim.

Dans son allocution d'ouverture, le ministre a souligné que les ateliers de production doivent à la fois allier la qualité des contenus et satisfaire le désir des auditeurs, dont les options culturelles, intellectuelles et en matière de divertissement sont devenus multiples. Une telle situation nécessite de s'armer d'innovation et de créativité pour pouvoir soutenir la concurrence, ce, sur quoi s’attelle aujourd'hui justement Radio Mauritanie.

Il a ajouté que c'est ce qui s'est traduit dans un plan d'action aux buts et moyens multiples, dont le premier est l'atelier de lancement de la troisième composante des conseils d'audition de l’ouvrage sur la Sunna du Prophète, à travers l'un des plus célèbres et plus authentiques de ces ouvrages (Livre de Zad Al-Muslim revu par l’érudit Habiboullah Ould Mayab Chinquitty.

Le ministre a indiqué que cet ouvrage donne lieu à la tenue de plusieurs conseils pour l’étudier et l’enseigner dans des tribunes médiatiques et académiques extérieures. C’est dire, dit-il, que dans sa dimension diplomatique, c’est un des passeports d’honneur offerts par la mahadra chinguitienne au monde.

Pour sa part, le directeur général de la radio, M. Mohamed Cheikh Ould Sidi Mohamed, a indiqué que la Radio du Saint Coran, a réalisé dans le cadre du système actuel et sur orientation du département de tutelle, les conseils d'audition d’Al Boukhari dans 48 séances, dans lesquelles elle a attribué les titres à un groupe de réciteurs et à des étudiants du hadith, tout comme elle a, dans la même lancée, donné l’opportunité à ceux qui le voudraient, d’étudier le Mouwattaa de l’Imam Malick.

Il a souligné que cette action s'inscrit dans le cadre de la mise en valeur du rôle de la mahadra chinguitienne, afin de perpétuer le rayonnement culturel de notre pays à travers le monde.

Quant au président du Conseil scientifique de la radio du Saint Coran, M. Mohamed El-Mokhtar Ould M’Ballé, il a passé en revue l'importance des conseils consacrés aux hadiths, surtout en ce mois sacré.

La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs députés à l'Assemblée nationale, du vice-président de la région de Nouakchott et d'un grand nombre d'universitaires, de juristes et de récitateurs du Livre saint.
Dernière modification : 30/06/2021 17:09:13