Culture & Enseignement

Aïoun: L’École normale d'Instituteurs organise une cérémonie de clôture de l’année scolaire

Aïoun,  24/06/2021
L’École normale d’Instituteurs (ENI), a organisé, mercredi, une cérémonie de clôture de l’année scolaire 2020-2021, au profit de ses élèves des deuxième et troisième années. Cette activité était l’occasion pour les organisateurs, de rappeler que l’éducation est le pilier du développement et que les enseignants y ont un rôle majeur.

Dans ce cadre, une conférence a été donnée sur le thème de la responsabilité de l’enseignant en plus de la distribution de kits pédagogiques qui comprennent le programme de l’enseignement primaire englobant toutes les matières, des exemplaires de la loi régissant la fonction publique, entre autres. Tout ceci, selon les organisateurs, a pour but d’aider les enseignants à mieux appréhender leurs missions, dans la préparation des générations futures.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le wali du Hodh Gharbi, M. Mohamed Mokhtar Ould Abdi, a insisté, sur la nécessité pour tous les fonctionnaires de l’État, de mener à bien les missions qui leur sont confiées, avec responsabilité et dévouement.

Il a salué le rôle joué par les enseignants, dans l’émergence de l’État mauritanien, par leur contribution significative, à la préparation des générations futures. M. Mohamed Mokhtar Ould Abdi a relevé que l’enseignant doit avoir un comportement citoyen afin d’être un modèle pour les élèves et plus généralement pour la société.

A son tour, le directeur de l’ENI d’ Aïoun, M. Mohamed Boubacar Ould Khatari, a indiqué que le département de l’Éducation nationale, de la Réforme, s’engage avec confiance, sur la voie de la réforme du secteur, dont les grandes lignes sont inscrites dans le programme électoral du Président de la République, «Taahoudaty».

En outre, le directeur de l’ENI a précisé que l’organisation de la cérémonie de clôture, s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris par le ministère, afin de réhabiliter la profession de l’enseignant, d’éveiller la conscience professionnelle, religieuse et nationale, dans le but de redonner à l’enseignant ses lettres de noblesse et son statut de pierre angulaire du système éducatif.
Dernière modification : 24/06/2021 11:18:49