Environnement & Météo

Les conditions thermiques défavorables pour l’hivernage 2021

Nouakchott,  16/06/2021
Les conditions thermiques pourraient être défavorables pour l’hivernage 2021, tout au moins pour son début. C’est ce qui ressort des prévisions saisonnières de l’Office National de la Météorologie, rendues publiques récemment.

Les prévisions notent que les pluies en Mauritanie sont en grande partie influencées par ces conditions thermiques au niveau des différentes surfaces océaniques (Océans Pacifique, Atlantique, Indien et Méditerranée).

L’analyse des températures de surface de la mer (TSM) observées au niveau des océans, suivant leurs évolutions futures et les projections des modèles climatiques des grands centres de la prévision conduisent à ce résultat.

Il s’ensuit une situation normale à tendance déficitaire sur une grande partie de la zone agro-sylvo-pastorale du pays si toutefois le refroidissement observé actuellement sur l’Atlantique nord (côtes Mauritano-Sénégalaises) persiste au cours des prochains mois.

Cependant, une tendance propice globalement à une année normale à humide est attendue cette année sur la bande sahélienne y compris l’extrême sud-est (Hodh Chargui), le centre et le nord de notre pays.

Cette prévision a été confirmée par les outils statistiques et dynamiques utilisés par les experts de l’Office National de la Météorologie (ONM), qui ont contribué avec leurs collègues des autres pays de la sous-région à travers des vidéoconférences durant la période du 31 mai au 04 juin 2021 à l’élaboration de la mise à jour de la prévision consensuelle pour toute la région du Sahel.

Les caractéristiques agro-hydro-climatiques pour l’hivernage 2021 en Mauritanie seront marquées par un démarrage normal à précoce sur l’extrême sud-est et tardif sur l’ouest de la bande sud du pays.

En début de saison, les séquences sèches (pauses pluviométriques prolongées) pourraient être de longue durée sur la majeure partie de la bande agro-sylvo-pastorale du pays.

Pour la période Juin-Juillet et Août (JJA) 2021.

Des cumuls pluviométriques normaux à excédentaires (équivalents ou supérieurs à la moyenne des cumuls pour la période de référence 1981-2010) sont attendus sur l’extrême sud-est, le centre et le nord du pays.

Des cumuls pluviométriques normaux à déficitaires (équivalents ou inférieurs à la moyenne des cumuls pour la période de référence 1981-2010) sont attendus sur le reste du pays.

Pour la période Juillet-Août et Septembre (JAS) 2021

Des cumuls pluviométriques normaux à excédentaires (équivalents ou supérieurs à la moyenne des cumuls pour la période de référence 1981-2010) sont attendus sur l’extrême sud-est du Hodh Chargui, le centre et l’est du Tagant, l’Adrar, l’Inchiri, le Tiris-Zemmour et Dakhlet Nouadhibou..

Des cumuls pluviométriques normaux à déficitaires (équivalents ou inférieurs à la moyenne des cumuls pour la période de référence 1981-2010) sont attendus sur le reste du pays, (voir carte de la zone 2 qui couvre le sud-est du Hodh Chargui, le Hodh Gharbi, le sud-ouest du Tagant, l’Assaba, le Guidimakha, le Gorgol, le Brakna, le Trarza et Nouakchott.

Il faut noter que ces prévisions donnent une appréciation globale sur les cumuls pluviométriques des deux périodes Juin, Juillet, Août et Juillet, Août, septembre de la saison 2021, comparés à la moyenne de la période de référence 1981-2010.

Un suivi continu et des mises à jour régulières de l’évolution des indicateurs et des modèles climatiques seront effectués par l’ONM sur le reste de la saison.

compte rendu/ Hacen Med Ahid
Dernière modification : 16/06/2021 19:50:39