Wilaya

Nouadhibou : Formation sur le volet judiciaire du droit de l’environnement

Nouadhibou,  12/06/2021
Le ministère de l'Environnement et du Développement durable en coopération avec le ministère de la Justice, organise une session de formation sur le volet judiciaire du droit de l’environnement à Nouadhibou les 12 et 13 Juin.

La formation est animée par l'École Nationale d'Administration, de Journalisme et de Magistrature (ENAJM) en faveur des magistrats du parquet, des délégués régionaux de l’environnement et du développement durable et des inspecteurs de l’environnement au niveau de Dakhlet-Nouadhibou et du Tiris-Zemmour.

Le programme de cette formation est composé d’enseignements portant sur la vision stratégique et politique publique de la Mauritanie dans le domaine de la préservation de l’environnement et du développement durable, le cadre légal et institutionnel de gestion de l’environnement, les engagements internationaux de la Mauritanie en la matière, la connaissance des écosystèmes des différents milieux naturels, les types d’infractions environnementales, les modalités de transactions, les procès-verbaux constatant les atteintes à l’environnement et aux ressources naturelles, etc.

Au programme, quatre sessions de formation qui reposent sur l’organisation géographique des cours d’appels en Mauritanie, lesquelles sont installées sur le territoire national comme suit :

- Les wilayas du Guidimagha, de l’Assaba, du Hodh Gharbi et Hodh Ghargui sont du ressort de la Cour d’appel de Kiffa,

- Les wilayas du Brakna, du Tagant, du Gorgol sont du ressort de la Cour d’appel d’Aleg,

- Les wilayas de Dakhlet Nouadhibou et du Tiris-Zemmour sont du ressort de la Cour d’appel de Nouadhibou,

- Les trois wilayas de Nouakchott, les wilayas du Trarza, de l’Adrar et de l’Inchiri sont du ressort de la Cour d’appel de Nouakchott.

La session de Nouadhibou vient après deux sessions de formation, une première organisée à Kiffa les 27 et 28 mars et la deuxième à Nouakchott les 29 et 30 mai.

Les sessions et de Nouakchott et Nouadhibou sont organisées avec l’appui de la Banque mondiale, au travers le projet Waca, qui est sous la tutelle du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, et dont l’objectif est de renforcer la résilience du littoral et des populations.

Ce projet concerne 6 pays de l’Afrique : Mauritanie, Sénégal , Cote d’Ivoire , Togo , Bénin et Sao Tome.

La cérémonie d’ouverture s'est déroulée en présence du conseiller juridique du ministère de l'Environnement et du Développement durable, M. Ahmed Ould Zeïn et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.
Dernière modification : 12/06/2021 20:53:32