Politique

Atelier de partage et de consolidation du plan National de développement sanitaire 2021-2030

Nouakchott,  10/06/2021
Le ministère de la santé a organisé, ce jeudi à Nouakchott, un atelier de partage et de consolidation du plan National de développement sanitaire (PNDS) 2021-2030 et du dossier d’investissement 2021-2023 en appui avec ses partenaires: Enabel (Agence Belge de développement), l’AFD (Agence Française de Développement), la Banque Mondiale, l’Union Européenne, l’organisation Mondiale de la Santé et l’UNICEF.

Ouvrant les travaux de cet atelier de 3 jours, le ministre de la santé, M. Sidi Ould Zahaf a indiqué, dans son discours à cette occasion, que dans le programme électoral du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et sur instruction du Premier ministre, il y a 32 points relatifs à la santé qui sont mentionnés. A cela s’ajoutent des directives données aux différents départements pour la mise en œuvre de ce programme de santé.

M. Sidi Ould Zahaf a souligné que ce programme de santé doit être traduit en actes impactant concrètement les populations et donner lieu à des réformes fondamentales garantissant la préservation des acquis, et assurant l'accès des populations, quelles que soient leurs conditions socio-économiques, à des soins de qualité.

Le ministre de la santé a précisé qu’un programme a été lancé tout récemment accordant une assurance santé à des populations, ce qui est une action rare car permettant l’accès de 20% de la population à l’assurance maladie.

De son côté, le Chef d'équipe des secteurs sociaux et coordination de l'aide au niveau de la Délégation de l'Union européenne en Mauritanie, M. Enrico Colombo a souligné que des avancées majeures ont été réalisées dans le secteur de la santé en Mauritanie. Beaucoup de réformes, d’évolutions, de changements ont été mis en place pour donner des soins de santé réels répondant aux attentes de tout citoyen mauritanien.

Intervenant à cette occasion, le représentant de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en Mauritanie, M. Kaboré Patrick a indiqué que le lancement du plan de développement sanitaire 2021-2030 sert de référence pour tous les partenaires et précisé que son organisme va apporter l’appui nécessaire à la Mauritanie pour achever son agenda en matière de développement sanitaire.

M. Kaboré a précisé que son institution va accompagner le ministère de la santé dans ses choix prioritaires pour le PNDS qui va être mis en œuvre. Trois aspects sont très importants: la gouvernance, les aspects intégrés, soigner les mauritaniens et faire en sorte qu'ils bénéficient de leur droit à la santé, a conclu le représentant de l’OMS.

L’ouverture de cet atelier s’est déroulée en présence des cadres du ministère de la santé, des partenaires techniques et financiers, des médecins et la société civile.
Dernière modification : 10/06/2021 16:15:28