Activités gouvernementales

Le gouvernement adopte une approche sécuritaire ferme et exhaustive (Porte-parole)

Nouakchott,  10/06/2021
Le gouvernement a mis en place une approche ferme et exhaustive, qui contient des mesures à court, moyen et long termes susceptibles de remédier aux dysfonctionnements qui existaient auparavant.

C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement, M. Moctar Ould Dahi, lors de son commentaire sur les résultats du Conseil des Ministres.

Répondant à une question relative à l’existence d’un plan d’action permettant de tarir les sources de la criminalité dans le pays, le ministre a précisé que le Président de la République a donné les instructions pour la formation d’un comité comprenant tous les départements concernés par la problématique, et a exigé de ses membres de donner les conclusions de leurs travaux le plus tôt possible afin d’étouffer le phénomène de la criminalité dans toutes ses formes.

Le Porte-parole du gouvernement, qui avait à ses côtés son homologue de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Salem Ould Merzoug, a précisé que le Conseil des Ministres a examiné et adopté un certain nombre de projets de décrets et suivi des communications, dont une relative à la problématique de la sécurité urbaine : mesures urgentes et perspectives.

Au sujet de la campagne de vaccination anti covid-19, le ministre a annoncé l’existence d’un plan de vaccination du personnel des administrations et que le gouvernement, conscient de l’intérêt de l’immunisation comme étant le seul remède pour la pandémie, a mobilisé des quantités considérables de vaccins.

« Il revient aux individus qui répondent aux critères définis par le ministère de la Santé de s’orienter vers le sites de vaccination. Il s’agit d’un acte vaccinal qui n’a pas d’effets secondaires. L’Etat est prêt, en cas de besoin, à offrir davantage de vaccins », a-t-il déclaré.

Le Porte-parole du gouvernement a, enfin, précisé que le ministère de la Santé est en contact avec les établissements publics pour la mise en œuvre des opérations de vaccination pour ceux qui le souhaitent, et remplissant les conditions requises.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a déclaré que l’Etat est très fort, et qu’il possède tous les moyens pour la protection de ses citoyens.

Il a ajouté : « Personne ne peut saper la sécurité de nos citoyens. La situation sécuritaire est sous contrôle, et nous avons pris des mesures coordonnées entre les services sécuritaires ».

Au sujet de la problématique de la sécurité urbaine : mesures urgentes et perspectives, le ministre a annoncé avoir présenté devant le Conseil des Ministres une communication faisant un état des lieux de la situation sécuritaire, notamment les causes du phénomène d’insécurité en milieu urbain proposant des mesures à court, moyen et long termes susceptibles d’améliorer la situation.

Parlant du taux de criminalité dans le pays, le ministre a souligné que celui-ci a considérablement diminué au cours de l’année 2020 et durant le premier semestre de 2021, en comparaison avec les périodes précédentes, aussi bien en nombre qu’en nature.

Il a ajouté que ses services vont publier mensuellement des bulletins sur les taux de criminalité, afin que les citoyens soient informés.

M. Mohamed Salem Ould Merzoug a, également, souligné que le Président de la République attache une importance capitale à la sécurité des citoyens et des résidents, et qu’il a présidé, lundi dernier, une réunion du conseil supérieur de sécurité après avoir effectué des visites dans de certaines zones de Nouakchott.

« Lors de sa présidence du conseil supérieur de sécurité, le Président de la République a donné les directives pour l’élaboration d’une stratégie rapide et multisectorielle pour le diagnostic et le traitement des causes de la criminalité, de manière générale, et de celle en milieu urbain, en particulier », a-t-il dit.

Le ministre a ajouté que son département a préparé, pour la première fois, un manuel de procédures permettant d’évaluer et d’identifier le crime, l’offre des données y affairant, son évolution, en plus de mesures de coordination sécuritaire.

Il a appelé les citoyens à jouer leur rôle dans la nouvelle approche sécuritaire.

A propos de certaines parties qui propagent la panique, et amplifient les faits, le ministre a mis l’accent sur la nécessité pour tous de s’unir face à la violence quelle que soit sa nature, et d’annoncer tout ce qui peut toucher à la sécurité des citoyens, car c’est un devoir national.

« Il existe deux numéros verts dans chaque wilaya. Les journalistes doivent éviter de publier des rumeurs malveillantes », a conclu le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation.
Dernière modification : 10/06/2021 10:11:16