Wilaya

Brakna : Consultation sur le projet de renforcement des chaînes de valeur agricoles sensibles au genre

Boghé,  08/06/2021
Une journée de concertation sur le projet de renforcement des filières agricoles prenant en compte la dimension genre, dans le cadre des activités du Projet d'Appui à la Transformation Agricole en Mauritanie financé par la Banque Africaine de Développement et la Banque Islamique de Développement, s'est ouverte mardi dans les locaux du lycée d’enseignement technique et de formation professionnelle de Boghé.

Cette rencontre d'une journée s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de renforcement des filières agricoles avec prise en compte de la dimension genre, avec la participation de 60 coopératives agricoles féminines situées entre Jatar à l'ouest jusqu’à la zone Est de Boghé.

Dans une allocution qu’il a faite à l'occasion, le hakem mouçaid de la moughataa de Boghé, M. Sidi Mohamed Ould Elbou, a souligné l'importance de ce type de rencontres, indiquant que la présence des femmes reflète leur intérêt pour ce projet dont le principal objectif est la promotion de leurs activités, leur autonomiqsation et leur intégration au processus de développement.

Il a émis le souhait de voir les participants tirer le meilleur parti des échanges, pour améliorer le rendement de leurs activités, assurant que les opinions, suggestions et recommandations qui sanctionneront la journée seront pris en compte.

A son tour, M. Sidi Ould Ismail, coordonnateur du Projet d'Appui à la Transformation agricole en Mauritanie, a expliqué que ce programme est une extension du projet de valorisation agricole dans la zone Ouest du Brakna, auquel s'est ajouté un projet de renforcement de la dimension genre au niveau des chaînes de valeur agricoles sensibles en raison du rôle pionnier des femmes dans le processus de développement agricole durable dans la zone d’intervention du projet.

Il a souligné que certaines des interventions du projet débuteront bientôt par la remise en état de sept grandes exploitations agricoles totalisant plus de trois mille hectares, en plus d'organiser plusieurs cours de formation.

Il convient de souligné que le projet de renforcement de la dimension genre dans les filières agricoles vise à reconquérir 400 hectares de cultures maraîchères pour les femmes et à mettre en place 9 plateformes multiservices, ce qui nécessite la préparation d'études d'impact environnemental et social de ces remises en état dans la zone.

La rencontre d'aujourd'hui s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation des partenaires locaux (les femmes) sur cette étude et son importance pour assurer la protection de l'environnement et de la biodiversité dans la zone d'intervention du projet.
Dernière modification : 08/06/2021 18:22:50