Social

Sensibilisation sur les mentalités qui dévalorisent de certains métiers

Nouakchott,  02/06/2021
Le ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, représenté par le programme "Mihnety" (mon métier), en coopération avec le Réseau des Femmes Journalistes Mauritaniennes (RFJM), a organisé, mercredi à Nouakchott, une journée de sensibilisation sur les mentalités qui entravent l'exercice de certains métiers.

Au cours de la rencontre, un film réalisé par le RFJM, a été projeté ; le film montre la ruée des jeunes vers des métiers et l'artisanat et souligne le danger de l’oisiveté et du mépris de certains métiers.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Abdi Salem Ould Cheikh Saad Bouh, a expliqué l'importance de l’atelier pour éduquer et sensibiliser à l'importance de la demande des entreprises, notamment en matière des métiers du secteur informel, rappelant la grande importance qu'occupe l’emploi dans le programme prioritaire élargi de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a souligné que l’informel et l'artisanat sont des créneaux indispensables à toute société pour leur rôle pivot dans le développement, mais malheureusement de nombreux jeunes sont réticents à exercer certaines professions ; il a noté que ce phénomène provoque un déséquilibre sur le marché du travail local avec un grand nombre de chômeurs alors qu’il y a de nombreuses opportunités d'emplois inexploitées par les citoyens.

Le secrétaire général a indiqué que le département de l'Emploi cherche, dans ce cadre, à combler ce déséquilibre en mettant en place le programme « Mihnety», (Mon métier) pour valoriser les professions et les métiers informels afin d’encourager les jeunes à les exercer.

Quant à la responsable du RFJM, Mme Khdeija Mint El Moujtaba, elle a souligné le rôle que peuvent jouer les médias pour contribuer à changer les mentalités sur les métiers que de nombreux citoyens rechignent à exercer et éduquer les jeunes pour qu’ils s’orientent vers le travail et la production, notamment dans le secteur informel et l’artisanat notamment.

Elle a rappelé l'intérêt que revêt la création d’un espace de concertation dans le cadre du programme « Mihnety » entre les opérateurs du domaine de l'emploi et le secteur privé, en vue de l’adéquation formation - emploi et pour faciliter l'accès des jeunes au marché du travail.

Les activités de la journée de sensibilisation se sont déroulées en présence du secrétaire général du ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, du coordinateur du programme «Mihnety», du directeur général de l'Emploi, du directeur général de la Formation Professionnelle et du directeur de l'Institut National de Promotion de la Formation Technique et Professionnelle.
Dernière modification : 02/06/2021 22:19:49