Activités gouvernementales

La Commission nationale du Fonds Coronavirus fait le bilan d'un an de gestion

Nouakchott,  17/05/2021
La Commission nationale de suivi d’exécution du Fonds de solidarité sociale de lutte contre le coronavirus a tenu, aujourd'hui, lundi, au Palais des conférences de Nouakchott, une réunion présidée par le ministre des Finances, M. Mohamed Lemine Ould Dhehbi , président de la commission. La réunion a été consacrée à l’examen des différentes questions relatives à la gestion de ce fonds au cours des deux derniers mois et au bilan d'une année de gestion du fonds.

Au cours de la réunion, le ministre des Finances a précisé qu'en raison de l’intérêt tout particulier que porte Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour une transparence totale dans la gestion de ce fonds, toutes les dispositions ont été prises pour assurer rigueur et transparence dans les actes de gestion, leur exécution, leur traçabilité et leur suivi. En cela, a-t-il fait savoir, les meilleures expériences de gestion ont été adoptées, les dépenses ont exclusivement effectuées à travers le système national de dépenses et des rapports afférents à l'ensemble des actes de gestion du fonds ont été régulièrement publiés tous les deux mois. De même, tous les décaissement opérés dans ce cadre ont été préalablement soumis à l'approbation du Comité ministériel. Les rapports font systématiquement état des contrats et des informations détaillées sur les propriétaires des entreprises attributaires des marchés, les factures et les noms des bénéficiaires, ainsi que la publication des subventions en espèces. les empreintes digitales des bénéficiaires et leurs adresses, et les résultats du rapport de l'Inspection générale de l’État.

M. Mohamed Lemine Ould Dhehbi a déclaré que les revenus du Fonds au cours de la dernière période s'élèvent à 171 212 701 nouvelles ouguiyas (MRU), dont 1 500 000 MRU en apports extérieurs, et 69 330 375 MRU sur ressources propres, tandis que les dons en nature s'élevaient à 100 382 326 MRU.

Il a ajouté que les dépenses au cours de la période récente s’élèvent à 171 212 701 MRU, les dépenses liées au lancement de la vaccination contre le virus atteignant 1 500 000 MRU, tandis que la redevance versée au Bureau national des services de l'eau au cours de la période du 1er avril au 31 décembre 2020 s'élevait à 69 330 375 MRU, indiquant que la base de saisie dans la comptabilité du fonds des dons en nature qui s'élèvent à 100 382 326 MRU, prend en compte, à la fois, les recettes et les dépenses.

le ministre des Finances a indiqué que le produit du fonds de solidarité sociale et de lutte contre le virus Corona, à ce jour, a atteint 6,39 milliards MRU, alors que les dépenses ont atteint 4,26 milliards MRU.

L’examen détaillé de la gestion du fonds montre clairement l'existence l’efficacité du système de gestion rigoureux et transparent qui a été adopté, conformément aux directives de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le ministre a précisé que la quantité de vaccins reçues sous forme de dons s'élevait à 175.800 doses, indiquant que la quantité requise - qui n'a pas encore été reçue - dans le cadre de l'initiative Covax s'élève à 265.200 doses avec un budget de 2 652 200 $, soit environ 98 131 400 MRU.

Il a fait remarquer que le nombre de personnes vaccinées au cours des deux derniers mois a atteint 11 932, dont 2 762 personnes ont reçu la deuxième dose.

Cette réunion de la commission, qui est la septième du genre depuis sa création, a passé en revue les résultats de gestion de ce fonds sur une période d’un an. La commission a été créée par décision historique de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et l’avait annoncée dans son discours à la nation dans la soirée du 25 mars 2020, dans le but de faire face aux effets négatifs de la pandémie Corona.

Pour rappel, la commission qui a été créée le 20 mai 2020, par décret de la Présidence de la République, comprend vingt (20) membres, dont des représentants de l'Assemblée nationale, un représentant du chef de file de l'opposition démocratique, un représentant du Conseil économique, social et environnemental, un représentant des conseils régionaux, un représentant de l'Association des maires de Mauritanie, des représentants d'universitaires et d'imams, des représentants des employeurs, des représentants des centrales syndicales, un représentant de la société civile, trois représentants de partenaires techniques et financiers, et des représentants de la presse et des représentants des Mauritaniens expatriés.
Dernière modification : 17/05/2021 20:02:03