Activités gouvernementales

Le ministre du Développement rural : La distribution des terres aménagées sera faite selon des critères clairs et transparents

Nouakchott,  29/04/2021
Le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a assuré que la distribution des terres, dans le cadre des aménagements agricoles, qui se déroule conformément au programme « Mes priorités » du Président de la République pour le secteur agricole, sera effectuée selon trois critères clairs et transparents : la proximité géographique, le niveau de pauvreté de la population locale et l'absence de propriété foncière. Il a ajouté que la distribution de terres aménagées sera supervisée par une commission technique régionale bien informée des détails et des procédures.

C’est ce qui ressort d’une déclaration du ministre à l’AMI après sa visite jeudi, à la zone de Chicha, d’où le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, avait lancé le programme « Mes priorités » en janvier 2020.

Le ministre a affirmé que ces aménagements agricoles profiteront à tous les agriculteurs des coopératives agricoles et aux diplômes chômeurs, en toute transparence et équité ; il a souligné que l’époque de la marginalisation et de l'exclusion est à jamais révolue en ajoutant que la distribution des terres agricoles se poursuivra selon la procédure établie, au profit des populations à faibles revenus pour leur permettre d'atteindre d’atteindre l'autosuffisance alimentaire.

Il a souligné que sa visite au Trarza s'inscrit dans le cadre du suivi périodique, pour s’informer de l’avancement des travaux au niveau de certains aménagements agricoles de la wilaya et s'assurer du respect du cahier des charges et des obligations contractuelles en matière de qualité et de technologie par les sociétés.

Il a précisé que la politique adoptée à cet égard, repose sur une vision claire et globale, car il n'est pas possible d'atteindre l'autosuffisance en matière d'agriculture sans mener des réformes adéquates pour réaliser des avancées dans le domaine de la production agricole, en termes de volume d’investissements publics.

Le ministre du Développement Rural s’est informé jeudi, de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de la station de pompage de la ferme de Mpourié sous la tutelle de la Société Nationale de Développement Rural (Sonader), financée par le Projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau dans le delta du fleuve Sénégal (PGIRE2), financé par la Banque Mondiale, à travers l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS). Le processus de restauration concerne le remplacement de toutes les pompes de la station et l’achat de générateurs supplémentaires.

L'enveloppe financière pour l’aménagement des 981 ha de la ferme de Mpourié et la réhabilitation de sa station de pompage est de 220 millions MRU sur 11 mois.

Cette réalisation s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, annoncé lors de la campagne agricole 2019-2020 lancée à l’époque depuis la zone "Chicha", dans la commune de Jidr El Mohguen.

Ce programme porte sur la remise en état de 5726 ha dans le secteur irrigué et la réalisation de 74 barrages sur une superficie de 6 135 ha dans le secteur pluvial.

Le ministre s'est informé auprès des responsables des travaux sur les étapes de mise en œuvre et la conformité avec les normes de qualité et de technologie, conformément au cahier des charges et obligations contractuelles, avant de visiter certains passages d'irrigation restaurés.

Le ministre était accompagné par le wali mouçaid du Trarza, M. Mohamed Vall Ould Mohamed Mahmoud et les autorités administratives et sécuritaires.
Dernière modification : 29/04/2021 21:57:34