Social

3,5 milliards d'anciens ouguiyas annoncés par les banques pour le développement des richesses animales

Timbédra,  31/03/2021
Des institutions financières nationales ont annoncé mercredi à Timbédra, la mise à la disposition du ministère du Développement rural de 3,5
milliards d’UM en contribution aux efforts nationaux pour améliorer et développer les ressources animales et relancer l’agriculture.

Cette annonce a été faite au cours de la cérémonie d’ouverture de la première édition de la foire nationale de l’élevage ouverte par le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Dans ce cadre, le PDG de la Banque Nationale de Mauritanie (BNM), M. Mohamed Ould Noueigudh a indiqué qu'il mettra à la disposition du ministère du Développement rural un crédit d'un milliard d'anciennes ouguiyas avec des intérêts ne dépassant pas les 4%.

Cette ligne de crédit sera consacrée pour financer la valorisation d'unités pour le développement de l'élevage. Les opérations de retrait seront conformes aux dispositions des financements islamiques tout au long de trois ans avec une période de grâce qui sera définie en accord avec le ministère de tutelle.

M. Mohamed Ould Nouagheidh a loué le climat politique qui prévaut dans l'ère de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouni marquée par l'ouverture sur toute la classe politique nationale et le retour de la vie publique à son cours normal.

Il a ajouté que toutes les conditions appropriées comme la paix sociale, l'indépendance de la justice et le lancement des réformes nécessaires dans les domaines de l'enseignement, la formation, la santé et la reprise de la confiance entre les secteurs public et privé sont réunies aujourd'hui pour permettre au capital national de jouer pleinement son rôle dans le développement du pays.

Il a dans ce cadre annoncé la création d'un complexe agropastoral entre le Groupe Abdallahi Ould Nouaoighedh et le Groupe de Mohamed Abdallahi Ould Abdallahi et la réouverture de l'abattoir de Kaédi dans les plus brefs délais et la généralisation de son expérience dans toutes les wilayas du pays.
Pour sa part, le représentant de la Banque El Emana a annoncé la mise à disposition du ministère du Développement rural d'un milliards d'anciennes ouguiyas pour financer les projets de valorisation et de promotion de l'élevage, soulignant que sa durée sera discutée avec le ministère de tutelle dans l'intérêt du pays et des populations.
Le représentant de la Banque Mauritanienne d'Investissement a lui aussi annoncé la mise à disposition du ministère du Développement rural d'un même montant pour le financement de projets destinés à développer et moderniser l'élevage.
La représentante de Tijari Wafa Bank a elle annoncé une contribution de 500 millions d'anciennes ouguiyas et sa disposition à financer des projets de développement économique et social.
Ces financements seront orientés vers diverses activités en rapport avec les filières animales qui n’ont pas été exploitées jusqu’à présent.
Ces contributions interviennent aussi pour soutenir les politiques de l’État visant la modernisation de ces deux secteurs vitaux et ce, à travers la préservation des pâturages et l’appui à la santé du cheptel ainsi que la dynamisation des autres filières animales.
Dernière modification : 01/04/2021 09:18:58