Activités gouvernementales

Atelier sur l’étude des réformes pédagogiques et états généraux de l’éducation

Nouakchott,  29/03/2021
Les travaux de l’atelier de capitalisation des réformes pédagogiques et des états généraux de l'éducation ainsi que de l’évaluation de la réforme de 1999 ont débuté lundi à Nouakchott.

La rencontre a pour objectif de préparer les concertations dans les moughataas et dans les wilayas qui doivent donner lieu à un rapport devant inspirer la loi d’orientation de l’enseignement.

Le ministre de l’Education nationale, de la formation technique et de la réforme, M. Mohamed Melainine Ould Eyih a, dans un mot pour la circonstance, souligné l’importance de l’atelier qui aborde le processus des réformes pédagogiques qui se sont succédé dans le secteur et leur évaluation pour que les politiques pédagogiques du département puissent en tirer profit.

La réforme de l’enseignement, poursuit-il, jouit d’un intérêt particulier de la part du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. C’est ainsi que le gouvernement a œuvré à l’exécution de programmes et plans visant à réhabiliter le service public en général et l’aspect pédagogique de façon plus spécifique pour en améliorer les prestations.

Il a ajouté que la réhabilitation du système pédagogique requiert de notre part de faire le diagnostic des problèmes et déséquilibres dont il soufre pour le mettre sur les rails de l’efficience et de la performance afin que ses résultats réalisent nos aspirations. Il s’agit de créer des génération de citoyens disposant de compétences et de connaissances et aptes à contribuer de manière constructive à l’œuvre de développement durable, des citoyens imbus d’une culture plurielle faite de cohabitation, de paix sociale et ouverte aux autres.

M. Mohamed Melainine Ould Eyih a précisé que l’école est tenue de s’adapter au contexte social et économique évoluant sans cesse, ce qui demande de sa part une planification minutieuse et une bonne préparation pour actualiser le matériel didactique et pédagogique nécessaire pour la réalisation des objectifs qui en sont attendus dans le cadre de l’objectif 4 des OMD visant à rendre disponible un enseignement de qualité accessible à tous avant l’année 2030.

Il a relevé que le ministère s’attelle à tirer le meilleur parti des anciennes réformes et à réfléchir sur leurs facteurs de succès et d’échec, leurs points forts et points faibles afin de s’en inspirer dans les recommandations des états généraux de l’éducation.

Le ministre a enfin mis en relief le rôle des partenaires techniques et financiers qui ont accompagné le département et notamment l’Agence Française de Développement (AFD) qui est un partenaire dans cette activité.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de hauts responsables du ministère.
Dernière modification : 29/03/2021 16:56:02