Activités gouvernementales

Nouadhibou : Démarrage officiel des activités commémoratives de la journée internationale de la femme

Nouadhibou,  08/03/2021
Le coup d’envoi des festivités commémoratives de la journée internationale de la femme a été officiellement donné, lundi à Nouadhibou, par la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroun Cheikh Sidiya.

La journée est placée cette année, sous le thème : «Leadership des femmes vers une plus grande égalité des chances pour contrer la Covid-19».

Dans son discours inaugural, la ministre a précisé que son département a voulu par le choix de ce thème attirer l’attention sur le rôle remarquable que joue la femme pendant les grandes crises comme celle de la covid-19.

Elle a aussi énuméré certaines réalisations de son département, surtout au plan de l’autonomisation de la femme dans le cadre de la première phase du programme Ewlewiyati, phase dont plus de six cent coopératives féminines ont tiré profit, à travers des activités génératrices de revenu dans toutes les wilayas du pays, soit un nombre global de six mille femmes pauvres , deux mille femmes vivantes avec un handicap et plusieurs centaines de filles sortantes de l’enseignement supérieur, des établissement de la formation professionnelle et de l’enseignement préscolaire.

La ministre a ajouté que le même programme a contribué au renforcement de capacités de résilience d’environ mille femmes cheffes de ménage face à la pandémie de la covid -19, pour un montant global de sept cent millions MRU.

Elle a, particulièrement, salué le soutien que la première Dame Mriem Fadel Dah apporte à la femme mauritanienne, surtout, lors du lancement de la première composante d’enseignement préscolaire ».

« Cette composante comporte sur la construction de cinquante jardins d’enfants publics, le recrutement de cent cinquante monitrices et l’attribution des aides financières aux jardins pour compenser les frais scolaires pour mille huit cent enfants issus des familles pauvres ».

Au sujet de la promotion et du renforcement des droits de la femme, la ministre a rappelé la création récente d’un observatoire national des droits de la femme et la préparation deux projets de stratégies nationales dont l’une pour la promotion de l’entreprenariat féminin et la seconde pour la lutte contre la violence commise à l’égard de la femme et de la fille, en plus de la mise en place d’une plate forme pour la femme dans les pays du G5 Sahel et l’adoption de son plan d’action.

Parlant des perspectives d’avenir, Mme la ministre a révélé que son département s’atèle actuellement à l’élaboration et l’exécution des programmes de renforcement du niveau des filles candidates pour les concours nationaux dans les grandes villes.

« Mon département travaille avec l’UNICEF pour l’exécution d’un programme d’appui pour mille ménages pauvres à Nouakchott avec la possibilité d’extension vers les autres villes comme Nouadhibou », a conclu la ministre des Affaires sociales.

Auparavant, le maire de Nouadhibou, M. El Ghaccem Ould Bellal, a félicité la femme mauritanienne et détaillé certaines activités de sa commune en appui aux femmes et aux enfants, à travers le centre de santé communal, les écoles et jardins d’enfants réalisés et géré par la municipalité.

Les festivités commémoratives de la journée ont inclues le démarrage d’une caravane de solidarité féminine dont la mission consiste à fournir des prestations sanitaires, la distribution des produits alimentaire et des animations culturelles dans les villes de Nouadhibou, Boulenouar, Chami, Nouamghar, M’Haïjrat et N’Diagou.

La ministre a, également, inauguré dans le cadre de la journée internationale de la femme, le centre de Nouadhibou pour de formation et de promotion sociale de vingt enfants autistes.

La cérémonie de lancement de la journée a donné lieu à la distribution de dix prix pour les filles lauréates et des aides pour vingt-un jardins d’enfants ; jardins qui accueillent quatre cents seize enfants issus des milieux défavorisés.

Elle a donné lieu, aussi, à l’attribution d’un financement pour un projet associatif monté et géré par un groupe de femmes vivantes avec un handicap, en des hommages pour des personnalités réputées par leurs contributions à la promotion de la femme.

Plusieurs cérémonies commémoratives étaient organisées dans les autres wilayas du pays pour marquer l’évènement. Elles se sont déroulées, sous la supervision des walis et des antennes régionales du département des affaires sociales.

Elles ont donné l’occasion à des conférences, allocutions et débats centrés sur le parcourt de la femme mauritanienne et les avancées notoires qu’elle a enregistrées, en dépit des contraintes de tout bord, et surtout la covid-19.
Dernière modification : 08/03/2021 21:25:44