Activités gouvernementales

Lancement du projet de mise en place d'une plateforme numérique d'enseignement du français

Nouakchott,  05/03/2021
Les manifestations marquant le lancement d'un projet de mise en place d'une plateforme numérique d'enseignement du français comme langue seconde, ont débuté vendredi au Centre de Formation et d’Échanges à Distance (CFED) de Nouakchott.

Le projet, créé en coopération entre le ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, des Technologies de l'Information et de la Communication et l'ambassade de France en Mauritanie, va mettre en place au CFED un studio moderne, le premier du genre en Mauritanie, pour produire du contenu numérique.

Il s’agit ainsi de fournir aux citoyens mauritaniens du matériel numérique pour enseigner le français, langue étrangère.

Le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, des Technologies de l’information et de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Sidi Ould Salem, a affirmé que cet événement est l'occasion de louer la coopération française pour le soutien qu'elle n’a cessé de manifester depuis de nombreuses années pour renforcer la langue française et soutenir son enseignement en Mauritanie.

Il a ajouté que l'un des leviers du développement économique du pays est sa capacité à communiquer avec ses partenaires et donc de maîtriser de nombreuses langues étrangères, avant d’encourager les étudiants à acquérir des compétences linguistiques dans toutes les langues.

Le ministre a appelé tous les pays partenaires à nous accompagner dans la démarche de promotion et d’enseignement de leur langue, faisant une mention particulière pour le français, langue que nous partageons avec nos partenaires économiques de la sous-région.

Pour sa part, le directeur du CFED, M. Mohamed Souleymane Ould Bellal a précisé que le projet FORMADIS-FLE (formation à distance en français, langue étrangère) permettra de doter le pays des dispositifs lui permettant de créer des ressources numériques pour le développement de l’enseignement à distance du français et de donner à tous les mauritaniens et en particulier aux plus nécessiteux, la possibilité d’apprendre cette langue.

De son côté, l’ambassadeur de France, SE M. Robert Moullié a souligné que le projet, financé par la France à hauteur de 912 000 euros, marque une nouvelle étape de la coopération avec la Mauritanie.

C’est un projet innovant dans sa forme car il exploite à fond l’outil numérique et dans le fond, grâce à une approche didactique et pédagogique novatrice, en l’occurrence l’approche dite ‘actionnelle’ a ajouté l’ambassadeur avant de relever qu’il répond à une demande linguistique exprimée de façon récurrente.
Dernière modification : 06/03/2021 20:26:52