Culture & Enseignement

Formation des formateurs sur l’enrichissement des programmes du premier cycle de l’enseignement du fondamental

Nouakchott,  23/10/2020


Les travaux d’un séminaire de formation des formateurs sur l’enrichissement des programmes du premier cycle de l’enseignement du fondamental ont débuté, vendredi à Nouakchott, simultanément avec trois autres à Kaédi, Aïoun et Akjoujt.

Organisée par le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Réforme, la rencontre profit à un groupe d’inspecteurs du fondamental.

Les participants suivront, pendant cinq jours, des exposés portant sur l’enseignement de l’instruction religieuse, de la langue arabe, des mathématiques et de l’instruction civique.

Supervisant l’évènement, le secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Réforme, M. Ali Sily Soumaré, a souligné l’intérêt du séminaire qui consiste à informer le personnel d’encadrement sur les nouveautés portées à ce programme, nouveautés axées sur l’allégement du contenu en savoirs au profit des savoir-faire.

« Le thème retenu pour cet atelier est : un élève qui lit et écrit à la fin de l’année. Ce thème est devenu le principal objectif pour l’ensemble du processus. Une nouvelle démarche est intégrée par cette révision, elle viser à doter l’enseignant des outils pédagogiques qui lui permettent de réaliser ses objectifs ».

Le secrétaire général a ajouté que le choix de la réforme de notre système est une priorité de son département et qu’il est déterminé à l’engager pour que nous ayons une école Républicaine, axe phare du programme du président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Au sujet de la coopération avec les autres intervenants, M. Soumaré a précisé que son département réitère sa disponibilité à collaborer avec l’ensemble des partenaires : syndicats, associations des parents d’élèves, les organisations non gouvernementales et les élites de la société.
Dernière modification : 23/10/2020 22:27:28