Culture & Enseignement

Atelier de réflexion sur la réforme des ENI

Aioun,  15/07/2020
Ouvert samedi, l’atelier de réflexion sur la réforme des écoles normales d’instituteurs (ENI) a pris fin ce mercredi à Aïoun. Cinq jours durant, le devenir du temple de la formation des enseignants du fondamental a été au cœur des débats.

Cette dernière journée d’atelier a été marquée par un diagnostic détaillé de la situation des ENI et par une présentation sur les moyens de les réformer, afin de relever le niveau du système éducatif et jeter les bases d’une école républicaine ainsi que l’a précisé le secrétaire général du ministère de l’Enseignement fondamental, M. Idoumou Ould Abdi Ould Jiyid.

Le secrétaire général a également indiqué que la réforme du secteur de l’éducation est une priorité pour le gouvernement, et que l’organisation de ces ateliers de réflexion en est une illustration.

L’atelier a vu la participation de directeurs d’écoles normales d’instituteurs, de directeurs régionaux et d’inspecteurs. Pour les initiateurs de l’atelier, cela augure de bonnes résolutions qui contribueront à dépasser les facteurs de blocages.

Lors de son intervention, le wali du Hodh Gharbi, a réitéré sa détermination à accompagner les réformes engagées par le Président de la République pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

Il a, en outre, saisi l’occasion pour féliciter les acteurs du secteur de l’éducation pour leur contribution au ralentissement de la propagation du Covid19. Il citera à titre d’exemple, la mise en place des cours à distance.
Dernière modification : 15/07/2020 17:45:48