Activités présidentielles

Le Président de la République se réunit à Aleg avec les cadres de la wilaya du Brakna

Aleg,  24/08/2018
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a tenu, vendredi soir, à Aleg, une réunion avec les cadres, les élus, les représentants des associations et les acteurs de la société civile de la wilaya du Brakna.

Le Président de la République a tout d’abord remercié les cadres et les élus pour l’accueil populaire et chaleureux qui traduit leur intérêt pour la chose publique et pour l’impulsion de la roue du développement au niveau de la wilaya.

Il a, par la suite, donné l’occasion aux cadres de la wilaya pour exposer leurs visions des voies les plus efficientes et susceptibles d’accélérer le développement de cette importante wilaya du pays.

En reprenant la parole, le Président de la République a indiqué que ses réponses vont s’axer sur deux points. Le premier point est relatif, a-t-il dit, aux infrastructures de base, soulignant que de grandes réalisations ont été accomplies au niveau de la wilaya dans les domaines de l’enseignement, de la santé, de l’énergie, de l’hydraulique et du désenclavement.

Il s’est engagé dans ce cadre à la poursuite de la marche du développement et à l’accomplissement de nouvelles réalisations dont en premier l’accès à tous les services essentiels au niveau de la capitale de la wilaya. Dans ce sens, il a indiqué qu’il sera procédé à l’équipement de l’hôpital d’Aleg en attendant la construction du nouveau centre hospitalier de la ville dans les plus proches délais, au raccordement du lac d’Aleg avec le fleuve en début d’année à travers un grand projet, à l’image du canal Aftout Sahili à Keurmacen, sur une longueur de 60 km à partir de Boghé et à la réhabilitation des parties de la route qui nécessite cela.

Le Président de la République a souligné que les postes ministériels et les fonctions ne sont pas l’essentiel, car il s’agit, a-t-il dit, de postes que les gens occupent à tour de rôle et perdent sans discrimination alors que l’intérêt réside dans l’édification d’un Etat fort sur la base d’une vision de développement global du pays et sur le renforcement de son rôle tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le Président de la République a indiqué que le deuxième axe de son interventions concerne les élections municipales, législatives et régionales dont nous vivons actuellement au rythme de leur campagne électorale, notant au passage que toutes les candidatures de l’Union pour la République pour ses élections se sont faites en concertation avec la base du parti, même si elles ne concordent pas, dans quelques cas, avec les désirs de certains et que tout pouvoir qui veut réussir dans ses missions doit avoir une majorité parlementaire pour l’exécution de son programme.

Il a ajouté que fait de ne pas voter pour l'Union de la République équivaut à ouvrir la voie à l'opposition extrémiste qui veut calquer chez nous les épreuves qui ont ébranlé d'autres pays ou pire encore ouvrir la voie aux élites qui se sont livrées à la gabegie, gaspillant pendant les 50 ans de vie de la nation les ressources du pays sans réalisations significatives au profit du citoyen.

Il a ajouté que la multiplication des candidatures ne sert pas les intérêts du pays ni le développement ni la stabilité, soulignant que pour parer à cela , l'Union pour la République a organisé une opération d'adhésion qui a permis d'enregistrer un million deux cents mille adhérents, exprimant ainsi leur conviction pour le projet du parti et leur attachement aux réalisations qu'il a accomplies grâce à l'exécution de son programme politique dans l'intérêt de la patrie, loin des désirs égoïstes visant à obtenir des fonctions ou des postes électifs.

Le Président de la République a souligné que le parti tire sa force de ses membres, sans lesquels il ne peut y avoir de partis fort, précisant que la création de l'UPR s'est basée sur une vision ayant pour objectif le progrès du pays, sa stabilité et son développement.

Il a en outre indiqué que les différends ne doivent pas masquer l'objectif suprême qui de construire un parti fort et unifié.

Le Président de la République a appelé tous à oeuvrer au cours des actuelles élections pour obtenir une majorité écrasante au parlement soutenant la poursuite de la voie de la réforme et créant une base pour davantage de réalisations au profit de la Nation.

Il a noté que les actuelles élections ont été marquées par l'absence de partis politiques disposant de véritables programmes du fait de la personnalisation des candidatures à tel point qu'ont peut qualifier les candidatures de personnelles et non de candidatures présentées par des partis.

Le Président de la République a appelé à préserver l'UPR des défis que constituent la multiplication des listes et leur personnalisation, ce qui représente un échec politique et un échec de conviction, insistant sur la nécessité d'assurer la victoire pour les listes du parti dans la wilaya du Brakna et mettant en garde contre l'influence sur les convictions, en l'absence de programme politique claire.

Dans ce cadre, il a ajouté que l’Union pour la République a orienté certains de ses militants à se porter candidats par le biais de partis de la majorité conformément à des accords mutuels et dans certaines zones limitées en vue d’assurer leur succès, soulignant qu’en dehors de ce cadre, le soutien d’adhérents du parti à d’autres listes est un acte inadmissible, injustifié et s’oppose à l’intérêt de l’Union pour la République.

Le Président de la République a exprimé son espoir de voir tout le monde dépasser les divergences et travailler de concert avec sincérité en vue de la réalisation des importants objectifs pour une Mauritanie forte et prospère jouissant d’un climat de sécurité, de stabilité et de développement global.

Il a rappelé certains gigantesques projets qui ont transformé le visage du pays comme le projet Aftout Sahili, celui de Dhar qui a mis fin à la crise de soif dans des zones importantes du pays qui ont souffert pendant très longtemps du plus obstacle au développement : la soif.

Le Président de la République a mentionné également le nouveau projet visant à approvisionner en eau potable les villes du nord du pays à partir du fleuve.

Les intervenants ont souligné l’importance de la visite du Président de la République car elle constitue, ont-ils dit, un soutien fort pour les listes de l’Union pour la République dans la wilaya et ceci compte tenu des importantes réalisations accomplies durant les dernières années dans les divers domaines politiques, économiques, sociaux et de développement.

Les interventions ont dans leur globalité salué le climat démocratique que vit le pays, la tenue pour la première des sommets arabe et africain à Nouakchott, la construction du plus grand palais des conférences suivant des normes ultramodernes, les succès diplomatiques, l’édification d’une armée professionnelle et la participation de nos forces armées et de sécurités aux opérations de maintien de la paix des Nations unies.

Les réalisations de développement opérées dans la wilaya du Brakna, après plusieurs décennies de marginalisation, ont été également louées par les intervenants.

La réunion s’est déroulée en présence du wali du Brakna, M. Abderrahmane Ould Mahfoudh Ould Khattry, et de la délégation d’accompagnement du Président de la République.
Dernière modification : 25/08/2018 00:08:42