Elections parlementaires, municipales et régionales 2018

Le parti de l’UPR ouvre sa campagne préparatoire du scrutin des 1er et 15 septembre

Nouakchott,  17/08/2018
Le Parti de l’Union pour la République (UPR) a procédé, vendredi matin à 0 heure à la place de l’ancien aéroport de Nouakchott sa campagne électorale préparatoire du scrutin du 1er et 15 septembre 2018 en présence du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le Chef de l’Etat, qui a été accueilli à son arrivée par le président du parti, Me Sidi Mohamed Ould Maham, est allé directement à la tribune du meeting populaire organisé pour la circonstance au milieu de slogans scandés par la foule des militants et militantes du parti qui ont brandi des portraits géants du Président de la République.

Le meeting a débuté par la lecture des versets du Saint Coran, suivie de l’exécution de l’hymne national et de celui de la campagne, dans une ambiance de liesse et de joie.

S’exprimant pour l’occasion, le Président de la République a qualifié cette campagne électorale de ‘’campagne de succès éclatant, de stabilité et de la poursuite de l’approche de lutte contre la gabegie et les prévaricateurs, indiquant que cette approche a mis fin à 50 ans de pillage et de détournement des biens publics.

Le Président de la République a également noté :’’un simple regard sur ce qui a été réalisé, dans un laps de temps, dans les domaines des routes et de l’hydraulique au niveau de l’ensemble des wilayas. Il permet aussi de constater ce qui a été enregistré au plan sécuritaire permettant de faire régner la stabilité et la sécurité au moment où le pays était dans une situation explosive, surtout au cours des années 2003 et 2008. Toutes ces réalisations justifient le choix des listes de l’UPR dans les prochains scrutins’’.

Il a ajouté : ’’Une marche de neuf années de construction et de lutte contre la gabegie et les prévaricateurs a permis de mettre fin à leurs pratiques qui sont à l’origine de la destruction et de la pagaille. Leurs ambitions destructives se sont heurtées au refus du peuple mauritanien, ce peuple qui nous a apporté avec force son soutien et contenu toujours à le faire’’.

A l’endroit des électeurs, le Président de la République a appelé à un vote massif le jour du scrutin en faveur du choix de la sécurité, de la stabilité, des infrastructures, de l’enseignement de qualité, de la santé, de l’électricité, de l’énergie et de l’eau potable, précisant que tous les mauritaniens sont tous unis derrière ce choix.

Parlant du passé, le président de la République a affirmé : ’’L’UPR et ses militants n’accepteront jamais un retour à la situation d’avant 2008, situation dominée par l’absence de vision stratégique et le détournement de la chose publique. La comparaison est impossible entre ce qui a été réalisé dans ces dernières neuf années et celui dans 50 ans. Les réalisations sont là et personne ne peut les contester’’.

Au sujet de la propagande orchestrée par certains, le Président de la République a précisé : ’’Ce genre de manœuvre ne tient devant la réalité. Nous voilà avec des campagnes aériennes qui servent tout le territoire national et dominent le trafic aérien dans la sous-région. Au plan sanitaire, personne ne peut nier ce qui a été réalisé en matière d’équipements et de construction d’hôpitaux spécialisés et avec les ressources du peuple mauritanien, sources qui étaient détournées et gaspillées. Toutes les moughataas du pays sont désormais liées par un réseau routier bitumé, tandis que l’économie nationale se porte bien et ce de l’avis des organismes internationaux et des économistes compétents et qui n’ont aucune considération opportuniste’’.

Abordant l’aspect sécuritaire, le Président de la République a souligné : ’’Notre armée a passé du stade d’une armée dépourvue du minimum de moyens à celui de l’armée la plus forte dans la région. L’approche sécuritaire mauritanienne est devenue un exemple en Afrique, en Europe et dans d’autres pays du monde. Elle est devenue une armée forte, équipée et mise en condition d’opérationnalité. Elle a participé, pour la première fois depuis la création de l’Etat mauritanien, aux forces de maintien de la paix en Côte d’Ivoire et en Centrafrique, ce qui dénote du professionnalisme et du savoir-faire. Ces réalisations rendues possible par une vision perspicace doivent être consolidées afin d’aller de l’avant dans ce processus qui nous a permis de parvenir à tous ces succès’’.

Au sujet de l’économie, le Président de la République a passé en revue des modèles des succès enregistrés ces dernières années et expliqué que cela se manifeste par : un recul au niveau des bons de trésor de 80 milliards d’Ouguiyas dont 90% des dettes sur l’Etat. Il reste de ce montant 50 milliards d’Ouguiyas dont 90% une propriété de l’Etat, contrairement à ce qui existait avant. Ces données sont fournies par des organisations internationales et des organismes neutres. Nous devons apprécier et soutenir ce que le gouvernement a réalisé par le vote massif en faveur de l’UPR le jour du scrutin. L’UPR est notre avenir. Il est le gage de notre sécurité et stabilité. Nous devons lui voter pour un pays unifié, prospère et cohérente.

Nous devons s’engager dans un élan unique pour faire barrage à tout ce qui de nature à faciliter le retour des décennies de gaspillage par le soutien des listes nationales de l’UPR, les listes des femmes et les conseils régionaux et municipaux. Les mauritaniens ont prouvé par l’adhésion massive à l’UPR, qu’ils ont tous unis derrière cette formation qui a enraciné l’unité, la sécurité, la prospérité économique et préserver les biens publics. Sur le 1.400.000 inscrits sur la liste électorale un million deux cent sont des adhérents de l’UPR’’.

Le Président de la République a conclu ses propos par un appel aux votants : ’’Je vous invite à poursuivre cette approche pour parachever notre marche de sacrifice pour les générations futures. Cela ne peut se faire que par l’appartenance à ce régime et l’adhésion à son programme. Nous devons le soutenir dans les prochains scrutins et abandonner toutes les considérations tribales, sectaires et ethniques’’.

Le lancement de la campagne s’est déroulé en présence du Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine, des membres de la commission de réforme de l’UPR, des membres du gouvernement et de certains candidats.
Dernière modification : 17/08/2018 12:56:20