Justice & Législation

Formation sur le cadre juridique de la lutte contre le terrorisme, l'enquête pénale et la coopération internationale

Nouakchott,  15/04/2014
Les travaux de l'atelier de formation sur le cadre juridique de la lutte contre le terrorisme, l'enquête pénale et la coopération internationale au profit des fonctionnaires de la justice pénale ont débuté ce mardi à Nouakchott.

La rencontreÉ organisée par le ministère de la justiceÉ a pour objet de former nombre d'acteurs du département pour leur permettre d'accompagner l'évolution que connait le pays et renforcer leurs capacités en matière de lutte contre le terrorisme.

Les participants des sministères de la justice et de l'intérieur suivront, trois jours durant, des exposés théoriques et pratiques sur le cadre juridique international de la lutte contre le terrorisme et les principales mesures prises dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, la protection des droits de l'Homme dans ce champ précis.

Le secrétaire général du ministère de la justice, M. Mohamed Lemine Ould Sidi Baba a précisé que la communauté internationale est unanime sur la nécessité de jeter les bases d'une coopération internationale propre à faire face aux activités des réseaux terroristes et leurs effets destructeurs sur la sécurité et le développement des pays. C'est ainsi qu'elle a mis en place un cadre législatif qui pose les bases et principes fondant la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme à travers un certain nombre de règles de droit.

La lutte contre le terrorisme et le crime organisé, poursuit-il, a occupé une place de choix dans les préoccupations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui n'a cessé de sopuligner à toutes les occasions nationales et internationales le danger de ce phénomène et l'impérieux intérêt de conjuguer les efforts pour l'éradiquer et bloquer ses sources de financement.

A son tour, Mme Marie Caroline Ndong, chargée nationale de programme à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a indiqué que cette formation a pour objet d'allier le renforcement des connaissances du cadre juridique national, régional et international de lutte contre le terrorisme, aux techniques d'enquête appropriées et des mécanismes de coopération pénale internationale.

Mme Ndong a souligné que son organisme privilégie de plus en plus une approche intégrée des phénomènes criminels transnationaux afin de répondre, au mieux, aux nouveaux défis sécuritaires d'aujourd'hui, relevant au passage l'aide japonaise apportée dans ce domaine.

Et de louer les efforts de la Mauritanie en la matière permettant d'atteindre les objectifs.

La cérémonie s'est déroulée en présence du chargé de mission et des conseillers au ministère en plus du chargé d'affaire de l'ambassade du japon.


Dernière modification : 15/04/2014 13:13:56