Justice & Législation

Sensibilisation sur la réglementation en radioprotection, en sûreté et en sécurité nucléaire

Nouakchott,  02/08/2012
Le secrétaire général du ministère de la santé, M. Sidi Ali Ould Sidi Boubacar a supervisé, jeudi, à Nouakchott, l'ouverture des travaux de la journée de sensibilisation sur la réglementation en matière de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaire, organisée par l'office national de la médecine du travail, en collaboration avec l'autorité nationale de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaire, au profit de certains cadres du ministère de la santé, de sociétés opérant dans le domaine de l'extraction minière ainsi que des sociétés concernées par les applications nucléaires.
Cette journée de sensibilisation vise également à examiner les réglementations relatives à la protection contre les dangers de rayonnements ionisants ainsi que la protection des employés et du public exposés à ces risques.
Les participants suivront des exposés abordant tous les aspects relatifs à la prévention de ces risques consécutifs aux applications nucléaires ainsi que sur la réduction de leurs effets négatifs sur l'homme et l'environnement.
Dans une allocution prononcée pour l'occasion, le secrétaire général du ministère de la santé a indiqué que l'organisation de cette journée traduit la prise de conscience des pouvoirs publics de l'importance de l'énergie nucléaire particulièrement dans les domaines médical et industriel ainsi que l'action à engager pour accompagner les progrès scientifiques en la matière.
" L'autorité nationale de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaire organisera une série de formations sur les différentes problématiques relatives à la radioprotection, à la sûreté et à la sécurité nucléaire ainsi qu'aux déchets nucléaires au profit des parties concernées par ces questions suivant leurs domaines de spécialités", a-t-il dit.
Prenant à son tour la parole, Dr. Salah Ould Moulay Ahmed, président de l'autorité nationale de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaire, il a souligné que la protection des personnes contre les dangers des rayonnements ionisants est basée sur deux principes à savoir irradier le moins possibles les personnes exposées (principe d'optimisation) et la limitation de l'exposition d'une personne un seuil donné (principe des limitations des doses).
Il a précisé également que pour appliquer ces principes recommandés par les organismes de radioprotection, en l'occurrence la commission internationale de la protection radiologique (CIPR) et l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), les pouvoirs publics ont pris d'une part des dispositions législatives et réglementaires en vue de l'utilisation des substances nucléaires et promulgué d'autre part une loi relative à l'énergie nucléaire mettant " en place des moyens de défense efficaces pour protéger les personnes, le public et l'environnement des effets nocifs des rayonnements ionisants, de prévenir les accidents et d'atténuer leurs conséquences radiologique", a -t-il précisé.
La cérémonie de lancement de cette journée de sensibilisation sur la réglementation en matière de radioprotection, de sûreté et de sécurité nucléaire s'est déroulée en présence du secrétaire général de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l'administration.
Dernière modification : 02/08/2012 16:16:56