Nouakchott,  04/01/2010
M. Mohamed khalifa Ould Biyah, secrétaire général du ministère du développement rural a supervisé lundi après-midi à Nouakchott une cérémonie d'envoi de quantités de fils barbelés dans les zones agricoles aux deux Hodhs, en Assaba, au Guidimakha, au Gorgol, au Tagant et au Brakna, et ce dans le cadre de la campagne agricole 2009-2010.
Cette opération s'inscrit dans le cadre de la concrétisation de la volonté des pouvoirs publics d'accroître le niveau de la production agricoles dans ces wilayas où les cultures subissent des dégâts du fait de leur non protection contre les animaux en divagation.
Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère du développement rural a indiqué que le programme de protection des cultures à l'aide de clôtures en barbelé est une composante essentielle de la campagne agricole 2009-2010 "dont l'objectif principal est de sécuriser 13650 hectares de cultures sous pluie, bas-fonds et derrière barrages des wilayas agro-pastorales du pays. Il a ajouté que ce programme permettra de réaliser 824 Km de clôtures barbelées repartis sur 275 sites au bénéfice de 86 communes, 24 moughataas et 7 wilayas", soulignant que la production des superficies ainsi protégées est estimée à 5000 tonnes de céréales par an.
Le secrétaire général a précisé que le coût global de l'opération est estimé à 1 milliard 323 millions d'ouguiyas, entièrement financé sur le budget de l'Etat.
Il a ajouté que ce programme permettra aux agriculteurs bénéficiaires "d'améliorer leur rendement en les déchargeant du lourd fardeau de gardiennage qui mobilisait par le passé beaucoup de temps et d'énergie qui pourront désormais être consacrés à d'autres occupations génératrices de revenus additionnels".

Il a noté que le programme réalisé cette année présente deux particularités importantes par rapport au passé, qui s'inscrivent toutes deux dans la droite ligne des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et font suite à ses directives:
- La première consiste à exécuter les travaux de mise en place des clôtures par un personnel engagé sur place afin que les retombées en termes de rémunérations profitent directement aux populations locales et permettent ainsi de contribuer à la lutte contre la pauvreté en milieu rural. En effet, la réalisation de ce programme fera appel à 65 920 jours de travail de manoeuvre et 12 360 jours de travail de maçon et aide-maçon qui seront tous recrutés sur sites. La masse salariale qui sera ainsi distribuée au niveau local est estimée à 135 millions d'ouguiyas;
- La deuxième est que la réalisation de ce programme marquera une rupture avec les pratiques du passé. En effet, aussi bien au niveau du Département qu'au niveau des autorités régionales, toutes les précautions ont été prises afin que les clôtures soient réalisées suivant les règles de l'art, conformément aux spécifications techniques, qualités et quantités indiquées dans le dossier d'appel d'offres et qu'il y ait une transparence totale dans la gestion des moyens mobilisés au cours de cette opération.
Pour sa part, M. Mohamed Mahmoud Ould Sidina, directeur de l'aménagement rural a présenté des explications techniques relatives à la distribution de ce matériel qui s'établit, a-t-il dit, ainsi que suit:
- Hodh Echarghi: 204 km de barbelé pour protéger 61 sites agricoles
- Hodh El Gharbi: 69 km de barbelé pour protéger 61 sites
- Assaba: 175 km de barbelé pour protéger 65 sites agricoles
- Brakna: 114 km de barbelé pour protéger 49 sites agricoles
- tagant: 108 km pour protéger 32 sites agricoles
- Gorgol: 36 km pour protéger 10 sites agricoles
- Guidimakha: 118 km de barbelé pour protéger 37 sites agricoles.
la cérémonie d'envoi du matériel s'est déroulée en présence de l'inspecteur général du ministère et des directeurs centraux.
Dernière modification : 04/01/2010 14:51:26