Activités parlementaires

L'Assemblée nationale en plénière pour interpeller le gouvernement

Nouakchott,  27/06/2010
L'Assemblée nationale a tenu dimanche une séance plénière sous la présidence du député Messaoud Ould Boulkheir, son président consacrée à des questions orales adressées aux ministres de l'équipement et des transports, de l'hydraulique et de l'assainissement et des finances.
Les députés du groupe parlementaire de l'Union des Forces du Progrès (UFP) M. Cheikhna Ould Sakhaoui et Mme Kadiata Malick Diallo ont chacun adressé une question orale au ministre de l'équipement et des transports.
La première porte sur la politique de l'Etat en matière de transport, secteur qui connait une anarchie sans précédent passant sans coup férir du libéralisme à ce qui ressemble à un monopole du secteur public mais aussi anarchie au niveau des moyens de transport et de la qualité des prestations.
Le député interroge le ministre sur la stratégie générale suivie par le département pour promouvoir et faire renaître ce secteur et faire face aux problèmes auxquels il est confronté.
La deuxième question porte que la route Kaédi - M'Bout - Sélibaby - Gouraye.
De même, le député du groupe pour la réforme et le développement, M. Jemil Ould Mansour a adressé une question orale au ministre de l'hydraulique et de l'assanissement sur les mesures que le gouvernement aura à prendre pour faire face à la crise aigue de l'eau potable à Nouakchott et dans d'autres villes et villages du pays.
Les députés ont fait, pour justifier leurs questions orales, un certain nombre de critiques à la politique du gouvernement.
C'est ainsi que M. Ould Sakhaoui a dit que l'Etat en créant une entreprise nationale des transports aura contrevenu à la loi portant libéralisation du secteur et opéré un retour à une politique dont l'échec a fait ses preuves dans le passé.
La députée Mme Kadiata Malick Diallo a critiqué la lenteur dans l'exécution de la route Kaédi - Gouraye. Le député Mohamed Jemil Ould Mansour a mis en cause la politique des pouvoirs publics en matière d'eau potable relevant qu'il s'agit de promesses qui ne se concrétisent pas sur le terrain.
Les ministres de l'équipement et des transports, de l'hydraulique et de l'assainissement respectivement MM. Camara Moussa Seydi Boubou et Mohamed Lemine Ould Aboye ont défendu la politique du gouvernement depuis le 6 août 2008 et réaffirmé qu'elle réalisé dans tous les domaines ce qui n'a pu l'être pendant des décennies avant de présenter un certain nombre de projets dans les domaines des transports, des routes et de l'hydraulique confirmant ce qu'il a avancé.

Dernière modification : 27/06/2010 17:36:00