Nouakchott,  01/05/2010
Les responsables des 16 centrales syndicales nationales et 9 syndicats professionnels ont remis samedi à Nouakchott, les plates-formes revendicatives de leurs organisations respectives à la ministre de la fonction publique et de la modernisation de l'administration Mme Matty Mint Hamadi.

Les doléances présentées, à l'occasion de la commémoration du 1er Mai, fête internationale des travailleurs, ont pour dénominateur commun la nécessité de poursuivre le dialogue constructif afin de trouver des solutions appropriées et satisfaisantes pour tous les partenaires sociaux aux problèmes posés et ceux qui pourront surgir à tout moment.

Le respect des textes régissant le travail et la nécessité d'oeuvrer pour relever le niveau de vie des travailleurs à travers une politique sanitaire et sociale conséquente ont occupé une place de choix dans ces doléances.

Les syndicalistes ont saisi cette opportunité pour souligner le sens et la portée de cet événement et souhaité que sa célébration, cette année, amorce une nouvelle ère marquée par une action syndicale avantageuse pour tous en Mauritanie.

Certains, parmi eux, ont déploré un retard dans le traitement et la réponse à leurs doléances, invitant les autorités à associer le syndicat à l'examen de toutes les questions concernant son domaine d'intervention.

La ministre a, à cette occasion, félicité les travailleurs et affirmé sa volonté de mettre tous les moyens à contribution afin de réunir les conditions favorables à la promotion du dialogue social au service de la paix sociale et de l'épanouissement économique du pays.
La cérémonie de remise des doléances s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, du wali de Nouakchott et plusieurs responsables du département de la fonction publique.



Dernière modification : 01/05/2010 16:34:17