Nouakchott,  16/06/2010
Les travaux de l'atelier sur le renforcement des capacités nationales de planification énergétique ont démarré mercredi matin à Nouakchott.

Cet atelier qui s'inscrit dans le cadre de la coopération entre le gouvernement mauritanien et l'Agence Internationale pour l'Energie Atomique (AIEA) vise à examiner les résultats de l'étude sur le renforcement des capacités nationales en planification énergétique et à renforcer les compétences à l'élaboration de stratégies énergétiques durables en adaptant les outils modernes de planification énergétique durables, en constituant des bases de données sur l'énergie et en valorisant les ressources humaines dotées de compétences analytiques nécessaires.

Il a, aussi, pour objectif de préparer l'élaboration de stratégies nationales compatibles avec les objectifs du développement durable qui porteront, essentiellement, sur l'évaluation des besoins futurs en énergie et électricité de tous les secteurs de l'économie, à savoir l'industrie, le transport, les services et les ménages, sur la mise au point de plusieurs scénarios sur ces besoins, sur l'utilisation des ressources d'énergie traditionnelles disponibles et de leur potentiel de développement à l'avenir ainsi que sur l'évaluation potentielle des sources d'énergie renouvelables et des technologies de pointe englobant les énergies: éolienne, solaire, nucléaire ainsi que l'hydrogène à la satisfaction des futurs besoins énergétiques.

Ouvrant les travaux du séminaire, le secrétaire général du ministère de l'énergie et du pétrole, M. Abderrahmane Ould Mohamed a réaffirmé la volonté des pouvoirs publics de faire de la satisfaction des besoins en énergie une priorité du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté à travers l'atteinte des objectifs fixés par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, dans son programme politique.

Il a également remercié l'AIEA pour l'aide substantielle apportée pour la mise en place de cet outil indispensable à la satisfaction de nos besoins en énergie, à travers, une politique rationnelle qui est un facteur clé de développement économique et social de tout pays.

Pour sa part, le colonel Sid'Ahmed Ould El Man, directeur du génie militaire, point focal de l'AIEA en Mauritanie, s'est félicité de la coopération entre la Mauritanie et l'AIEA, précisant que cet atelier permettra de faire une évaluation des résultats de la seconde phase du projet de développement des capacités de planification énergétique, en vue de faire le point du travail accompli et de dégager les perspectives sur la base d'une analyse critique des acquis.

Les participants à cet atelier représentant les différents départements liés à à la problématique de l'énergie auront à élaborer une expertise sur les résultats de l'étude qui leur est soumise afin de valider le modèle de confection de l'offre de l'énergie pour satisfaire les besoins domestiques, commerciaux et industriels.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère des mines et de l'industrie.
Dernière modification : 16/06/2010 11:36:00