Economie

Ouverture d'un séminaire sur la Propriété industrielle

Nouakchott,  08/06/2010
"L'invention est une solution à un problème dans le domaine de la technique et elle représente une source intarissable des connaissances et de création de richesse. Elle joue également un rôle capital dans la prospérité et le bien être de l'humanité".

C'est ce qu'a indiqué M. Amedy Camara, secrétaire général du ministère de l'industrie et des mines lors de la cérémonie d'ouverture du séminaire sur la Propriété industrielle ouvert mardi à Nouakchott et organisé par le ministère de l'industrie et des mines en collaboration avec l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI).

"Compte tenu du rôle moteur qu'elle joue dans le développement économique et social du pays et à l'amélioration des conditions de vie des populations

la proprité intellectuelle se situe au centre des orientations du président de la république, monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz", relève M. Amedy Camara.

C'est dans ce cadre, dit il, que le ministère de l'industrie et des mines, en collaboration avec l'OAPI organise régulièrement des activités de promotion de la propriété industrielle à travers des campagnes de sensibilisation de proximité et également à l'occasion des manifestations nationales et internationales.

C'est ainsi que la 6ème édition du Salon national de l'invention et de l'innovation technologique sera organisée à la fin de 2011 simultanément avec la 7ème édition du Salon Africain de l'invention et de l'innovation technologique prévue à Nouakchott.

Pour sa part, M. Mémassi Dosso cadre juriste représentant de l'OAPI a fait remarquer qu'"il est désormais admis par tous, que les économies les plus performantes reposent de plus en plus fortement sur le savoir, sur l'immatériel, sur la propriété intellectuelle".

C'est pourquoi dit-il, en lieu et place de ces incessantes dénonciations de la détérioration des termes de l'échange, faites par les dirigeants africains, il convient de mettre en place et soutenir fermement une stratégie qui puisse permettre de tirer le meilleur parti de ce système économique international, et ce, à travers un accent tout particulier mis sur l'instauration et le développement à tous les niveaux, d'une véritable culture de la propriété intellectuelle. A cet égard l'exemple de la Chine mérite d'être cité.

Ce pays, dit-il, classé dans les années 60 parmi les pays pauvres sous développés comme, entre autres les Etats membres de l'OAPI, est aujourd'hui devenu, en l'espace de quelques années seulement, et grâce à une utilisation massive mais judicieuse de la propriété intellectuelle, un pays dit émergent qui s'impose en tant que concurrent qui inquiète même les grandes puissances traditionnelles.

Le séminaire de ce matin dit -il, vient à point nommé car le maniement de cet indispensable outil de développement qu'est la propriété intellectuelle exige au préalable et nécessairement un renforcement des capacités des ressources humaines dans le vaste domaine des oeuvres de l'esprit et plus spécialement dans le domaine des inventions.

Quelque 100 participants prennent part à ce séminaire représentant tous les départements ministériels. Ils suivront des exposés, trois jours durant, portant sur la propriété industrielle et la protection ainsi que la rentabilité de l'innovation.

La cérémonie s'est déroulée en présence des secrétaire généraux des ministères de la justice; de l'emploi, de la formation professionnelle et des TICs; du commerce, de l'artisanat et du tourisme; des secrétaires généraux de la chambre de commerce, de la fédération nationale de l'industrie et des mines et de plusieurs personnalités.
Dernière modification : 08/06/2010 15:20:00