Economie

RIM/UE/:Délivrance de certificats sanitaires conforme au système "Traces"

Nouakchott,  07/06/2010
La capitale a abrité lundi les travaux de l'atelier de formation sur le système "Traces" utilisé actuellement dans l'ensemble des pays européens.

Ce système permet aux pays exportateurs des marchandises et produits de base vers les pays de l'Union européenne de délivrer des certificats de santé dans toutes les langues de l'UE.

Il permet également d'achever rapidement les formalités administratives sur les points de passage frontaliers par le biais d'une carte électronique d'une rare précision.

L'ouverture de la session de formation a été supervisée par le conseiller technique du ministre des pêches et de l'économie maritime, M. Fall Mohameden qui a souligné l'importance de ce système au niveau du département, système qui va désormais favoriser l'intégration des acteurs du secteur avec leurs collègues européens à travers des instruments ultra sophistiqués.

Pour sa part, le responsable du secteur des pêches au niveau de la délégation de l'UE à Nouakchott a relevé l'intérêt du système "Traces" dans le renforcement et le développement des mécanismes d'échanges commerciaux avec les pays liés par des conventions de partenariat avec l'Union européenne.

Notons que "Traces"est un système actuellemnt utilisé par tous les pays de l'UE.

Il permet aux opérateurs économiques et aux autorités compétentes de l'UE de notifier tous les certificats sanitaires qui accompagnent les animaux et les produits d'origine animale ainsi que les documents vétérinaires communs d'entrée (DVCE) qui sont délivrés par les postes d'inspection frontaliers et ce dans les 22 langues officielles de l'Union.

Il permet aussi aux autorités compétentes des pays tiers de produire les certificats sanitaires requis pour l'exportation vers l'UE.

Il convient de faire remarquer enfin que cette formation de quatre jours profite à une vingtaine de participants dont des acteurs des industries de pêche et d'exportation du poisson opérant dans les secteurs public et privé.


Dernière modification : 07/06/2010 12:00:00