Economie

Hodh El Gharbi: atelier de formation au profit des gestionnaires municipaux

Aioun,  30/05/2010


- Le Programme d'appui aux communes et à la décentralisation au ministère de l'intérieur et de la décentralisation a organisé, en collaboration avec l'Agence de coopération allemande (GTZ) dimanche à Aioun un atelier de formation au profit des gestionnaires municipaux dans le domaine de la gestion des projets.

Cette formation profite aux responsables administratifs et financiers des communes des capitales des wilaya des deux Hodhs, de l'Assaba, du Guidimagha et des communes de Ould Yengé, Tamchakett et Kobénny.

Elle permettra aux communes de réaliser leurs propres infrastructures à commencer par le lancement des appels d'offres et la signatures des marchés pour finir par l'exécution et l'évaluation des micro projets.

M. Cheikh Ould Abdallahi, wali du Hodh El Gharbi a précisé, dans un mot pour la circonstance, que cette rencontre traduit la volonté des hautes autorités d'appuyer la décentralisation afin de rehausser les capacités des conseils municipaux, de rendre disponible et de renforcer l'expertise de ces conseils pour mettre en oeuvre les projets municipaux.

Il a relevé que les communes n'avaient pas auparavant la compétence de prendre des décisions faute d'expertise dans le domaine et recourent à la délégation de pouvoirs pour exécuter des projets ce qui ne sera plus le cas à partir de maintenant dès lors qu'ils disposent désormais de la formation et des expertises techniques requises.

Le wali a, en outre, mis l'accent sur l'intérêt que représente l'appui généreux de la GTZ aux communes pour qu'elles puissent compter, en matière d'exécution de leurs projets, sur leur propre expertise.

M. Mohamed Lemine Ould Amou, directeur des finances locales au ministère de l'intérieur et de la décentralisation a souligné l'importance de l'atelier en ce qu'il permet aux communes de disposer d'expertises qu'elles vont mettre à profit dans la réalisation des infrastructures formulant l'espoir que cela sera de nature à les rendre indépendantes et leur évitera de pouvoir déléguer, à travers des appels d'offres et de marchés, leurs compétences à d'autres.

M. Saadna Ould El Mamy, maire de la communne d'Aioun a, pour sa part, apprécié les travaux de l'atelier réaffirmant qu'il représente une tribune d'échanges et de concertation entre les différents responsables des collectivités locales et des acteurs du développement pour donner un nouveau souffle aux efforts communs.
Dernière modification : 30/05/2010 16:00:00