Nouakchott,  25/05/2010
Les wilaya du Gorgol et du Brakna abritent actuellement des opérations d'évaluation du projet de développement rural communautaire (PRDC) et de celui dit des bassins versants effectuées par des missions conjointes de la coordination des deux projets, de leurs experts et de la Banque Mondiale.

Ces missions, qui se sont déplacées dimanche et mardi à l'intérieur du pays, se répartissent en 3 équipes.

La 1ère va s'occuper de l'évaluation des travaux de désenclavement au niveau des moughataa de Maghama et de Kaédi que les deux projets ont mis en oeuvre.

Quant à la 2ème équipe, elle s'attellera à évaluer les actions des associations de développement rural communautaire (ADC) dans les deux wilaya ci-haut citées qui regroupent plus de 80 ADC.

La 3ème équipe, présidée par M. Mohamed Mahmoud Ould Ely, coordinateur du PRDC, entame, pour sa part à Aleg, des contacts mardi avec les autorités administratives et locales sur les réalisations accomplies par le projet et ce qu'il convient de faire dans le cadre de la formation des associations de développement communautaire et l'évaluation des petits projets créés sur financement du projet dans le cadre des conventions qui le lient aux bénéficiaires.

Dans une déclaration à l'AMI, M. Mohamed Mahmoud Ould Ely, coordinateur du PRDC, a précisé que l'objectif de cette évaluation c'est de voir dans quelle mesure le projet est faisable et rentable et y a -t- il lieu de le proroger, le cas échéant au niveau national, surtout lorsqu'il s'agit d'une exigence de toute la population rurale?
Il a ajouté que cette évaluation est de nature à favoriser une vision plus précise de l'étape suivante du projet dont la première phase touche à sa fin le 31 décembre 2010.

Notons que le nombre des ADC mises en place par le projet atteint les 856 associations réparties sur 141 communes rurales dans les 10 wilaya où le projet intervient.

Rappelons aussi que le projet a signé, dans la perspective de son approche participative, 2367 conventions avec les populations locales pour le financement de micro projets et réalisé à ce jour 2067 projets, le restant étant en cours d'exécution et l'achèvement est prévu avant la fin de la phase actuelle du projet.

Les micro projets cités consistent en des boutiques villageoises, des clôtures pour garder le cheptel ou protéger les périmètres agricoles, des puits pastoraux et artésiens équipés de pompes en plus de l'appui du maraîchage et du financement des unités d'élevage, de laiteries ainsi que du renforcement des capacités des associations de développement communautaire dans le domaine de la gestion de la maintenance et de l'organisation.
Dernière modification : 25/05/2010 09:20:00