Nouakchott,  18/05/2010
La ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Mme Cissé mint Cheikh Ould Boida a insisté sur l'intérêt accordé au département de la culture, de la jeunesse et des sports dans le programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

La ministre qui parlait, lundi soir, au cours de l'émission télévisée "le programme du gouvernement dans la balance" a appelé les acteurs nationaux à participer à la préservation de notre patrimoine culturel en l'organisant davantage, en obtimalisant son rendement, à dynamiser le rôle de la jeunesse dans l'oeuvre de construction nationale et à développer l'action sportive au niveau pour la hisser au niveau des attentes fondées sur elle, à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

Elle a ajouté que son département s'attelle depuis bientôt plus de neuf mois à nettoyer le secteur des tares et des accumulations du passé et à mettre en place des programmes, des stratégies et des textes de lois clairs préparant la mise en exécution effective une série de réformes décidées au niveau du département.

La ministre a dit que l'étape de l'action a effectivement débuté et que son département appliquera la loi avec objectivité et impartialité vis-à-vis des acteurs intervenant dans les domaines d'activités du département, loin du népotisme et du clientalisme qui ont causé d'énormes torts, dans le passé, au département, en empêchant les intellectuels, les écrivains, les cinéastes et les jeunes doués de participer au développement des composantes du département.

Mme Cissé Mint Cheikh Ould Boida a en outre indiqué que son département a entamé effectivement l'action visant à disponibiliser l'infrastructure appropriée ( stades, salles de gymnastique, maisons et centres de jeunes...) pour permettre la matérialisation de cette orientation, en plus de l'investissement dans la formation des ressources humaines.

Elle a souligné que son département accordera un intérêt particulier à l'encougement de l'innovation et des producteurs dans tous les domaines qui intéressent le ministère et oeuvrera pour la préservation de notre patrimoine culturel et de nos villes anciennes qui ont longtemps souffert de la négligence et de la gabegie qu'a connues le pays.

La ministre a par ailleurs précisé que les fédérations sportives ne remplissent pas tous les critères exigés.

Elle a, dans ce cadre, souligné que son département a, très tôt, mené un inventaire qui lui a permis de s'assurer que "la majeure partie des 36 fédérations du pays ne sont autres que des noms sur le papier".

On note que cette émission a connu de nouvelles améliorations telles que la présentation en directe par la TVM et Radio Mauritanie (RM) et la participation du caricaturiste du journal Chaab, Bouna Ould Def, avec des caricatures traitant des prinpaux obstacles auxquels fait face le département de la culture, de la jeunesse et des sports.

AMI

Dernière modification : 18/05/2010 09:08:34